Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une tribune réservée aux élus municipaux
Une tribune réservée aux élus municipaux

Les bagnoletais étaient venus en masse hier soir pour assister à la 1ère séance du Conseil de quartier des Coutures, animée par l'adjoint El Miloud KANFOUDI. Les élus de l'équipe municipale étaient très présents pour répondre aux questions et doléances, qui n'ont pas manqué de fuser au cours de la soirée. Un nouveau style très apprécié (volontarisme, transparence, concertation...) mais dont on peine à percevoir encore les fruits au bout de 6 mois de mandature.

Une équipe municipale qui cherche encore ses marques

On constate que les principaux sujets de préoccupations restent sensiblement les mêmes que ceux exprimés pendant la campagne (propreté, sécurité, écoles...). Comme une incantation magique, l'évocation récurrente de la situation catastrophique des finances locale ramène chacun à la raison. Puis soudain, 100 000 € sortent du chapeau pour la rénovation du square Varlin, lieu de confrontation quasi-rituelle avec les biffins souilleurs.

Conseil de quartier des Coutures: ça patouille!

Sécurité: le sketch désopilant de KHOKHAR

La séquence humoristique de la soirée est assurée par l'adjoint à la sécurité, Sajjad KHOKHAR. Sur un ton burlesque, ce dernier avoue avoir découvert après sa nomination qu'il n'existait aucun service dédié à la sécurité publique et que le budget alloué à cette mission n'était que de 2 400 €... Un comble lorsqu'on apprend que le budget annuel imputé au gardiennage (externalisé) de l'hôtel de ville avoisine les 500 000 €. La promesse de campagne sur la création d'une véritable police municipale n'étant visiblement plus à l'ordre du jour, on peut légitimement se demander comment Mr KHOKHAR va pouvoir bousculer sa sinécure... et justifier son indemnité d'élu. Une erreur de casting qui coûte cher au contribuable....

Protégeons les herbes folles de la vindicte municipale!
Protégeons les herbes folles de la vindicte municipale!

La croisade de Pesci... contre les herbes folles.

Stupeur dans la salle: on apprend que les espaces verts ne seraient plus entretenus par des prestataires de services en raison d'impayés! Heureusement, l'adjointe aux espaces verts Pesci a la solution: inviter les riverains à arracher eux-même les mauvais herbes devant leur porte, dans un grand élan de désherbage citoyen. Aucun des 1 300 employés communaux n'ayant apparemment le temps de s'employer à cette tâche ardue, la municipalité s'en remet donc à l'esprit civique des résidents... Ah!... Utopie quand tu nous tiens!... Gros fou rire dans la salle.

Tag(s) : #Pesci, #KHOKHAR, #Varlin, #Sécurité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :