Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Europe Ecologie – Les Verts appelle à participer à la marche organisée à Sivens dimanche en hommage à Rémi, ainsi qu'au sit-in organisé à Paris par France Nature Environnement au Mur pour la Paix (Champ de Mars) à 16h, sans marque d'appartenance politique et dans une démarche pacifique de recueillement.

Ces derniers jours ont été particulièrement difficiles pour tous les écologistes. Nous nous sommes reconnus dans l'engagement citoyen de Rémi Fraisse et pendant trois jours nous avons fait face à un silence révoltant des pouvoirs publics. Nous avons dû hausser le ton, poussés par un sentiment montant d'injustice.

Depuis plusieurs mois, les forces de l’ordre se sont senties autorisées à casser du « casseur », peu importe qu'il soit militant pacifiste ou membre d'un groupuscule violent. Il « ne fallait pas laisser s'installer un nouveau Notre-Dame-Des-Landes », a-t-on entendu. Refus du dialogue, passage en force n’ont fait qu’augmenter la tension à Sivens avec l’issue dramatique que l'on connaît.

La colère et l’indignation que provoque la mort d’un jeune homme de 21 ans ne doit pas nous faire oublier nos valeurs écologistes et non-violentes.

C’est pourquoi garantir une enquête transparente et rapide est la première étape incontournable de l'apaisement. Et l'escalade de violence qui a conduit à l'irréparable appellera quoi qu'il arrive à une prise de responsabilité des autorités.

Au-delà, ce drame illustre l'absence de dialogue qui caractérise notre société. Qu'il s'agisse de projets d'infrastructures ou de réformes socio-économiques, les coups de force sont devenus la règle.

Aéroports, décharges, barrages, lignes à grande vitesse, fermes-usines : les grands projets inutiles et imposés se révèlent comme tels au fur et à mesure que les arguments des opposants rencontrent la doctrine officielle sur la rareté de l'argent public.

A Sivens, le rapport d'experts indépendants, que nous demandions depuis plusieurs semaines, accompagné d’un moratoire qui avait été refusé, a donné finalement raison aux défenseurs de la nature plutôt qu'au Conseil Général du Tarn. D’autres solutions, plus respectueuses de l’environnement qu'un barrage, auraient pu être trouvées.

La mort de Rémi Fraisse impose à tous les responsables, quels qu’ils soient, décence et respect.

Emmanuelle Cosse
Secrétaire nationale d’EELV

La Renoncule à feuilles d’ophioglosse, plante dont Rémi, botaniste, était spécialiste, sera le symbole de ce recueillement et de son engagement pour la nature.

La Renoncule à feuilles d’ophioglosse, plante dont Rémi, botaniste, était spécialiste, sera le symbole de ce recueillement et de son engagement pour la nature.

Tag(s) : #actualités nationales, #Eco-citoyenneté

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :