Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Le personnel communal est une richesse

L'intervention de Philippe Renaudin de la liste citoyenne au conseil municipal du 24 septembre.

« Sandrine Soppo Priso a précisé notre impression générale à la lecture de l’audit financier. Mais Je souhaite revenir sur le point particulier de la gestion du poste « charge de personnels ». En effet, il faut apporter une attention toute particulière à ce poste pour trois raisons essentielles : Premièrement, raison économique : on voit bien que dans la projection, une baisse significative du personnel entraîne mécaniquement – une baisse des dépenses salariales. Deuxièmement, conserver ou améliorer le service public. Troisièmement, conserver ou améliorer les conditions de travail de nos agents municipaux.

Nous constatons dans les projections proposées que la baisse progressive des effectifs dans les années à venir est une condition nécessaire à l’équilibre budgétaire de notre ville. Le véritable enjeu des années à venir sera sans doute d’optimiser les effectifs et donc la masse salariale sans dégrader le service public et les conditions de travail de nos agents.

A la lecture du document de synthèse, certains points doivent être clairement redits. Tout d’abord, il est regrettable de constater une incohérence entre les effectifs et les comptes administratifs et surtout une incohérence dans leurs variations. Les éléments présentés dans l’audit ne permettent pas de nous faire une idée de la gravité de cette incohérence. D’ailleurs le transfert de personnel de Bagnolet vers Est Ensemble complique un peu plus la compréhension. Nous aurions dû avoir logiquement une baisse d’effectif et nous observons, hélas, une augmentation. Ma première question est donc la suivante : va-t-il y avoir un travail plus approfondi sur le tableau des effectifs afin de comprendre cette anomalie sur les années précédentes ? Y a-t-il eu un travail de réflexion ou d’enquête pour expliquer cette brusque variation d’effectif en 2012. Enfin, est ce que tous les postes ACTUELS sont clairement identifiés? En d’autres termes, la ville de Bagnolet paye- t-elle bien du personnel travaillant pour la ville ? L’audit n’aborde hélas pas ce sujet.

En d’autres termes, la ville de Bagnolet paye- t-elle bien du personnel travaillant pour la ville ?

Philippe Renaudin, élu de l'opposition

 Le personnel communal est une richesse

Ensuite, un deuxième point qui nous a interpellés à la lecture de l’audit, c’est le taux d’absentéisme pour l’année 2013. Le taux d’absentéisme est exprimé dans l’audit par le nombre de jour moyen d’absence pour les différents motifs d’arrêt : maladie, accident du travail, longue maladie, maternité… etc… Ce critère est à prendre avec une extrême prudence car il ne reflète en aucun cas le degré de motivation ou de sérieux du personnel communal, mais donne hélas un reflet d’une situation sociale… Il ne s’agit que d’une moyenne où quelques situations extrêmes tirent la moyenne vers le haut. Cette réserve étant faite, nous constatons un absentéisme record (je reprends les termes de l’audit). Nous constatons que le taux d’absentéisme est de 32 % supérieure à la moyenne en petite couronne. Pour bien se rendre compte : l’audit indique que chaque employé est légalement absent pour 44,8 jours, soit plus de 2 mois dans l’année… Une autre façon de lire ce chiffre : 1 agent sur 5 a été absent chaque jour en 2013. Mais pire encore, le taux d’accident du travail est plus de deux fois plus élevé que dans toutes les autres villes. Il est inconcevable de penser qu’on tombe plus souvent malade à Bagnolet qu’ailleurs, et qu’il est deux fois plus risqué de travailler à Bagnolet que dans les villes voisines… Ces taux d’absentéisme sont hélas le triste reflet d’une dégradation sociale. Nous pensons donc que la baisse de cet absentéisme est un enjeu majeur dans l’équilibre financier et social de la ville dans les prochaines années. Cette baisse passe non seulement par un changement d’habitude, je pense à la mise en place de contrôle en cas d’arrêts suspects par exemple, mais aussi par une meilleure prévention et un meilleur accompagnement du personnel dans leur tâche. Ma deuxième interrogation porte donc sur ce point : que compte faire l’équipe municipale pour diminuer ce taux d’absentéisme et revenir à une situation dite normale? Nous pensons qu’une meilleure vigilance sur les conditions de travail permettra de baisser le taux d’absentéisme et donc de maintenir la qualité de service publique en cas de réduction de personnel. Pour reprendre l’expression de la majorité, le personnel communal est une richesse, veillons donc à ne pas détruire cette richesse »

Tag(s) : #Conseil municipal, #absenteisme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :