Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Communiqué de presse des VERTS du 9 mai 2009



Pendant que M. Sabeg, commissaire à la diversité et à l'égalité des chances s'agite pour promouvoir une très libérale égalité des chances et l'élitisme méritocratique, le gouvernement lui agit concrètement et institutionnalise chaque jour davantage la discrimination.

 

 


La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a raboté l'article 18 du projet de loi Hôpital, en supprimant les deux mesures qui permettaient de sanctionner les refus de soins pour motifs discriminatoires : au final les testings ne sont pas reconnus, l'aménagement de la charge de la preuve au profit de la victime n'est plus d'actualité.

 

 


La ministre de la Culture n'est pas en reste avec sa mesure de préférence nationale et européenne. Elle a instauré une condition de nationalité dans le cadre de la politique donnant aux jeunes de moins de vingt-six ans un accès gratuit aux collections permanentes de certains musées, depuis le 4 avril dernier. Cette mesure de gratuité réservée aux citoyens de l'Union Européenne exclut les jeunes étrangers non communautaires même ceux résidant régulièrement sur le territoire national.

 


Toutes les annonces qui sont faites au non de la diversité et de l'égalité des chances n'ont qu'un seul résultat enterrer la lutte contre les
discriminations.

 

 


Rien n'a été entrepris pour abolir la condition de nationalité qui touche entre 5 et 7 millions d'emplois.


Rien n'a été entrepris pour éradiquer les discriminations qui se font au sein des institutions de la République et qui représentent plus de la
moitiés de ces délits.

 

 


Pour lutter contre les discriminations l'Etat devrait donner l'exemple et balayer devant sa porte.

L'enjeu n'est ni la diversité, ni l'égalité des chances mais l'égalité des droits et la lutte contre les discriminations.



Djamila Sonzogni, Porte-parole

Tag(s) : #Droit de l'Homme

Partager cet article

Repost 0