Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Daniel Cohn Bendit, Co-président du Groupe des Verts au PE, a réagi aux propos de Poul Nyrup Rasmussen, Président du Parti Socialiste Européen, sur l'abandon de l'alliance informelle avec les Chrétiens Démocrates et la décision d'opter pour une alliance Rouge-Verte pour la nouvelle législature du Parlement :


"La déclaration du chef de file des Socio-démocrates européens est tout à fait correcte. Après la crise financière et économique, l'Europe a besoin d'une rupture forte avec le passé et doit s'embarquer sur un "Green New Deal", combinant l'emploi durable, le combat contre le réchauffement climatique ainsi que la justice sociale. Une telle politique sera mise en place plus aisément avec une alliance Rouge-Verte. Ceci signifie également, comme Mr Rasmussen l'a dit lui - même, qu'une réélection de Mr. Barroso à la tête de la Commission n'est pas possible. Mr Barroso est responsable d'avoir promu les politiques néolibérales qui ont mené l'Europe à la pire crise économique et financière depuis les années 30. Proposer Bar r os o reviendrait à enfermer le loup dans la bergerie.



L'alliance " Rouges-Verts" est l'alternative crédible à la grande coalition qui paralyse l'Europe. Malheureusement, cette seule alliance " Rouge-Verte" ne suffira évidemment pas à assurer les besoins de changement dont l'Europe a besoin . Le grand défi après les élections sera de savoir comment aider le noyau rouge-vert à obtenir une majorité au Parlement européen . Cette majorité contre Barroso déterminera également le choix du nouveau président du Parlement européen."


 

Bruxelles, le 12 mai 2009

 

 

Elections européennes du 7 juin 2009

www.europeecologie.fr

Tag(s) : #Elections européennes 2009

Partager cet article

Repost 0