Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


L’usage du vélo croît dans les villes européennes. Même si beaucoup d’efforts restent à faire pour imposer ce mode de transport vert face à l’automobile.


La conférence Vélo-city rassemble cette semaine à Bruxelles décideurs politiques, associations et industriels du cycle. Organisé par la Fédération des cyclistes européens,qui souligne que c’est en Europe du nord que, sans surprise, la part du vélo dans les transports est la plus élevée. La crise économique, climatique et énergétique aidant, «on devrait arriver à 50% dans de nombreuses villes d’Europe, en commençant par le Danemark et les Pays-Bas», estime Manfred Neun, son président.


La France a «fait des bêtises» en privilégiant longtemps la voiture, même si désormais elle «rattrape son retard». Notamment avec le système des vélos en libre-service disponible désormais dans une vingtaine de villes, estime Véronique Michaud, de l’association «Club des villes et territoires cyclables». Selon elle, l’objectif d’un taux d’utilisation du vélo de 10%, déjà dépassé dans «l’hyper-centre» de Strasbourg, est atteignable dans beaucoup de villes françaises.

 


Au nord des Pays-Bas, 37% des déplacements des habitants de Groningue se sont fait à vélo en 2006, selon des données rassemblées par le Conseil néerlandais du vélo. A Amsterdam, le taux était de 27%, comme dans la ville allemande de Münster. Quant à Copenhague, qui était à 23% en 2006, elle atteindrait maintenant 36%, selon l’«ambassade danoise du vélo», un nouvel organisme créé pour répondre aux nombreuses demandes venues de l’étranger.


AFP et www.libération.fr

L’Europe pédale plus
Tag(s) : #Transports

Partager cet article

Repost 0