Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le dimanche 17 mai : Paris - Festival de la dissidence avec Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly, José Bové, Hélène Flautre et de nombreuses personnalités  « dissidentes »invitées à La Cartoucherie, Paris-Vincennes.
Après l'initiative culturelle au théâtre d'Odéon avec beaucoup d'artistes comme Fanny Ardant , d'auteurs comme Marjane Satrapi, et de philosophes comme Edgar Morin, une nouvelle manifestation sur la dissidence et le modèle de société. Un moment agréable, de réflexion, et de convivialité au théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine.


La dissidence cherche à rendre légal ce qui est légitime. La loi est toujours en retard sur ce qui est légitime ; après 50 ans de lutte contre l'amiante, la loi a enfin reconnu le caractère nocif de l'amiante pour la santé humaine !

L'OGM de Monsanto et le droit de s'opposer aux produits et règles d'une multinationale.


La liberté menacée par une politique d'ingérence dans la vie privée et individuelle des citoyens.


Le droit à l'information sur les activités nucléaires et lutter contre le nucléaire et sa gestion opaque.


Débat sur la justice et la politique de Sarkozy qui consiste à supprimer l'autonomie des juges.


Le droit des homosexuels et la reconnaissance de la diversité des orientations sexuelles.


La défense des sans papiers et la dénonciation de l'expulsion de 30 000 personnes par le gouvernement. Philippe Lioret avec "Welcome", son nouveau film et sa révolte contre la suspicion et quand l'aide aux personnes en difficulté est considéré comme un délit. Non on ne peut pas accepter cela.


Le droit de se révolter contre lé néolibéralisme et la dégradation de la planète et le droit à la désobéissance.




Lors de cette manifestation des enfants ont implanté un pommier, on a écouté de la musique d'un groupe algérien, Leïla Chahid la représentante de l'autorité palestinienne auprès de l'Union européenne était présente, nous avons ovationné Aung San Suu Kyi dans sa lutte contre la dictature en Birmanie et enfin une manifestation qui a démarré à 10h30 fut finie à 20h avec plus de 1 000 personnes. L'esprit de la journée était de dire : on a raison de se révolter, de dire non et de déranger.

 


 

 

www.europeecologie.fr

Elections européennes du 7 juin 2009


17 mai : Paris – Festival de la dissidence
Tag(s) : #Elections européennes 2009

Partager cet article

Repost 0