Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Je vous confirme qu'une nouvelle équipe municipale est en place depuis mars 2008.

Cette équipe est fantomatique. Certains changements sont, il est vrai, flagrants. Par exemple, la ville est encore plus sale, les espaces verts ne sont plus entretenus.



Est-ce la faute de la crise ? De Sarkozy ?

 

 


Pas du tout !!! les Bagnoletais(e)s ont élu une équipe de fantômes, totalement dépassée par les événements.

Rien ne semble programmé, prévu, organisé, tout se fait au coup par coup dans une ambiance de "sauve qui peut général".

 

 


Voulez-vous des exemples récents :


1) Mr Pirolli, élu à l'éducation, annonce lors d'une réunion de la Caisse des écoles, un changement d'horaire pour l'accueil des enfants pour septembre 2009.


Cette mesure n'avait été évoquée ni avec les parents ni avec les équipes enseignantes ni avec l'éducation nationale (il s'en était peut-être parlé le matin devant son miroir en se rasant ?) .
Une telle décision qui modifie l'organisation des familles et des équipes éducatives aurait dû faire l'objet d'une large concertation avec les acteurs concernés.
Devant le tollé, la mairie reporte cette décision sine die. Mais quel manque de respect !!!

 



2) Savez-vous qu'une intercommunalité va être mise en place, probablement en janvier 2010 ?


Vous auriez pu en être informé par le journal municipal, mais celui-ci ne paraît plus depuis des lustres. Nous devons être l'une des rares villes à ne pas en avoir.
Mais quoi dire ? Si ce journal existait, il y aurait tellement d'informations qui fâchent !!!


Une réunion publique a été organisée dans la précipitation, la veille du dernier conseil municipal afin de pouvoir dire que la concertation est en marche. Depuis silence radio.


Un projet de territoire comme l'intercommunalité devrait être l'occasion d'instaurer un véritable débat politique au sein de la population. Mais surtout pas à Bagnolet !!!


Les élus de la majorité municipale préfèrent se répartir les postes et les indemnités de cette intercommunalité en toute discrétion (N'est-ce pas Mrs Everbecq, Jamet, Bernard et Benaissa ?).


Vous noterez qu'aucune femme ne figure dans cette liste. Et la parité ?

 

 


3) La rue Robespierre va faire l'objet d'une importante rénovation


Ces travaux sont réalisés et financés par le Conseil Général, le STIF et la Région et pour une infime partie par Bagnolet. C'est simple, le peu de chantiers en cours sur Bagnolet ne sont pas initiés par la ville.

Les riverains ont été prévenus seulement 2 jours avant de la tenue d'une réunion de présentation des travaux. Il est a noté que les  habitants des rues attenantes n'ont pas été informés.


La convocation était tellement bien faîtes que les personnes présentes pensaient que cette réunion était un conseil de quartier. En effet, le précédent conseil de quartier ayant été convoqué la veille pour le lendemain.

 

Encore et toujours de la précipitation et du "sauve qui peut".

 


4) Les quelques conseils de quartiers (enfin j'utiliserai plutôt le terme de réunion d'information) ont été convoqués en catastrophe à peine 3 jours avant leur tenue. Il n'est pas étonnant que ces réunions sont un véritable fiasco en terme de participation.

De toute façon, ces pseudos-consertations n'ont pas pour objectifs la participation des habitant(e)s.

Rendez vous compte ils pourraient poser des questions embarrassantes sur le fonctionnement de la ville.

 

 


5) Les associations ont reçu un document le 12 mai, à rendre le 15 pour participer à la fête de la ville le 13 juin. Une réunion de « préparation » est convoquée en catastrophe le 20 mai, veille de l'ascension.


Depuis plusieurs années, les associations avaient été écartées de la fête de la ville qui était organisée autour de spectacles professionnels. En contrepartie, un forum des associations était organisé en septembre pour un public réduit. Aujourd'hui, c'est la situation financière catastrophique de la ville qui dicte d'autres choix. Il n'y a plus d'argent pour permettre d'organiser le forum des associations ni pour financer de nombreux spectacles professionnels. Donc on se souvient qu'il existe des associations. On se souvient même de celles qui n'ont pas reçu de subvention.

 


6) La chasse aux sorcières est ouverte chez les salariés de la ville.


Tous les prétextes sont bons pour ne pas renouveler les contrats précaires signés avant les élections. Eh oui, il faut réduire les effectifs de 150 à 200 personnes en 2009.


Le patronat rougirait des méthodes utilisées. Le maire et Mr Destrem, exécuteurs des basses œuvres, n'ont pas d'état d'âme.

 


7) Le centre de quartier Toffoletti a été fermé pour raisons de sécurité. Quelle imprévoyance !!!

Réouverture en catastrophe, quelques jours plus tard. Les travaux nécessaires de sécurité seront réalisés pendant l'été ????

 


8) Dernière nouvelle : le conseil municipal du 27 mai est annulée. Il est vrai que pour mettre des délibérations à l'ordre du jour, il faut que les élus travaillent, ce qui n'est pas le cas.



Bagnolet est en train d'être détruit à petit feu par une équipe sans âme et sans projet.



Quelle va être l'excuse trouvée pour expliquer cette inefficacité ?
En effet, les « méchants verts » ne sont plus là pour empêcher  le maire et ses affidés de travailler.

 


 

 

Tag(s) : #Bagnolet et les dossiers en panne

Partager cet article

Repost 0