Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Réaction presse de Cécile Duflot du 22 mai 2009



La cour d'appel de Paris vient de déclarer irrecevables les demandes d'indemnisations de douze anciens soldats atteints de maladies mortelles liées aux essais nucléaires français. Pour elle, les faits étant antérieurs au 1er janvier 1976, il ne peut être attribué d’indemnisation.


Sur les douze personnes contaminées, sept sont décédées.Souffrant de cancers de la peau, du sang ou des reins, elles sont les victimes du lobby nucléaire français. Pendant des décennies, les autorités françaises assuraient que les essais en plein air étaient sûrs, sans risque pour les militaires ou les populations algériennes et polynésiennes. Puis, elles ont nié les origines nucléaires de ces maladies. Et maintenant ces victimes se voient refuser leurs indemnisations.


Hervé Morin assure même que les essais nucléaires avaient menés « en appliquant les plus strictes consignes de sécurité », quand certains militaires étaient exposés sans aucune tenue de protection.
Ces douze militaires ne sont pourtant pas les seules victimes du lobby nucléaire français. Rappelons-nous des irradiés Algériens de Reggane, victimes des premiers essais nucléaires français. Rappelons-nous des mensonges sur le nuage de Tchernobyl qui n’aurait pas traversé la frontière.


Voyons aujourd’hui la situation des « nomades du nucléaire », ces intérimaires employés dans les centrales françaises dans des conditions très précaires. Combien de décennies faudra-t-il attendre pour connaître la vérité sur les victimes du nucléaire des années 2000 ?
Il faut parfois rappeler ce qui est pourtant une évidence : le nucléaire n’est pas une énergie propre. Il tue, également en France. Il est urgent que l’Etat français assume ses responsabilités envers les victimes du nucléaire civil comme militaire.Il est faut ôter les œillères que les nucléocrates ont fait porter aux politiques. Le nucléaire représente aujourd'hui moins de 6% de la consommation d'énergie finale de européens. L'Europe doit sortir du nucléaire et renforcer de toute urgence la sécurité et la transparence dans ce secteur.
Tag(s) : #Nucléaire

Partager cet article

Repost 0