Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous vous remettons ci-après un texte publié sur le blog de l'association "Bouge La Noue"


Nous n'avons pas l'habitude de polémiquer sur ce blog, Cependant il nous semble que pour que vive la démocratie dans notre ville nous devons maintenant vous raconter une petite histoire totalement inimaginable ailleurs qu'à Bagnolet. Mais d'abord,


- Résumé des épisodes précédents.
Mi-mars de cette année, l'administration du Centre Toffoletti nous fait savoir oralement que l'association "Bouge la Noue" éditrice de ce blog s'est vue refuser par le Maire, M. Marc Everbecq, d'utiliser les salles de ce centre de quartier.


L'affaire est déjà grosse, car c'est la seule association à pâtir de cet ostracisme. L'affaire est même énorme car les locaux de Toffoletti appartiennent aux copropriétaires de la résidence. Ils sont loués, gratuitement à la mairie depuis de nombreuses années. Le président de notre asssociation écrit au Maire le 22 mars pour protester. Ce dernier répond le 20 avril que " depuis toujours" il faut s'adresser au Maire pour utiliser les salles municipales ce que nous avons précisemment fait en remplissant et en signant le document intitulé "Convention de prêt de salle", ce même document, qu'il se refuse cette année à contre-signer.


Il écrit également : ... "Vous faites état d'une convention. Or vous savez bien qu'il n'existe aucune convention entre la Mairie et vous, à moins que vous puissiez produire le document qui démontre le contraire". Et bien ce document signé en 2006, cliquez ici pour le lire.



En attendant, on répond au Maire le 5 mai pour lui dire qu'il se trompe. On lui demande de signer la convention de l'année et de nous autoriser à utiliser les salles de Toffo. Il reste coi, alors quoi ? Mais qu'est-ce-qui peut bien nous valoir cette haine tenace ? Peut-être est-ce parce que "Bouge la Noue" n'est pas suffisamment docile ? Elle a déjà été sanctionnée en subissant cette année la plus forte baisse de subvention enregistrée sur la ville - 73 % ( de 750 à 200€ ).

Voilà maintenant la petite histoire promise qu'elle est drôlement bizarre. Elle est survenue au Président de la copropriété de la résidence des parcs à la Noue.

" La semaine dernière, j'appelle Toffo pour réserver deux salles pour une réunion sur les ascenseurs et une autre avec les architectes. Toffo m'oriente alors sur le service des relations publiques. Je l'appelle, il me répond de téléphoner à Toffo. Je lui rappelle que c'est Toffo qui m'a dit d'appeler le service. La personne me dit alors de rappeler dans une demi-heure. Je la rappelle. Elle m'annonce que toutes les salles de Toffo sont prises. Plus tard l'administration de Toffo me téléphone en me prenant pour quelqu'un de la SEMPACT, (la société chargée de la rénovation de la Noue). Elle me demande des précisions sur ces réunions.Je lui indique sa méprise en déclinant mon identité et lui précise que ces réunions rassemblent des copropriétaires, des techniciens et la SEMPACT.Toffo m'indique alors que les deux salles sont libres ! Moralité : un responsable du syndicat de copropriété ne peut plus retenir une salle si la réunion n'est pas bénie par un organisme en lien direct avec la municipalité.

 


Cette histoire est vraie sur toute la ligne. L'interdit ne touche plus seulement notre petite association, mais le réprésentant du conseil syndical d'une copropriété comptant plus de 2 500 habitants.
On envoie cette histoire en même temps qu'à vous tous, à M. Marc Everbecq, Maire de Bagnolet ainsi qu'au journaliste du Parisien spécialisé sur Bagnolet. On lui suggère, s'il la publie, de le faire dans la rubrique humour...noir.


 

Lu sur le blog http://lanoueblog.over-blog.com/

 

Tag(s) : #Bagnolet et les dossiers en panne

Partager cet article

Repost 0