Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



23 juin 2009 - Le comité de suivi du Cruiser s'est réuni vendredi pour faire le point sur la campagne 2009. Si le lien entre cet insecticide et certains cas de mortalité d'abeilles observés au printemps a été officiellement établi, la décision de renouveler ou non l'autorisation de ce produit est reportée à l'automne. Réaction de FNE.

Le représentant du Ministre de l'agriculture a indiqué vendredi que la décision d'autorisation du Cruiser pour 2010 devrait être prise à la rentrée, après l'observation des ruches du protocole de suivi pendant l'été. Pour le Ministère, certains points demeurent à éclaircir, notamment l'émission des poussières au moment du semis et les pratiques agricoles pouvant favoriser les accidents.


L'AFSSA a en effet confirmé que les deux cas de mortalités aiguës de butineuses observés début avril en Charente-Maritime et Vendée étaient bien liés à l'utilisation du Cruiser en enrobage des semences de maïs, en lien avec de mauvaises pratiques agricoles.


Le rapport final sur le suivi 2008 vient de parvenir aux membres du comité. FNE rappelle qu'elle a toujours contesté le sérieux du protocole lui-même et de sa mise en place sur le terrain. Dans ces conditions, comment tirer des conclusions de ce suivi ?


Durant la réunion, le Centre National de Développement Apicole a par ailleurs confirmé que le déclin des populations d'abeilles était de l'ordre de 30%. De nombreux cas de stérilité des reines (ruches bourdonneuses) ont été également rapportés sans explication.


Dans ce contexte très inquiétant, FNE demande au Ministre de l'Agriculture l'application, en urgence du principe de précaution pour la protection des abeilles et des pollinisateurs en général et lui demande instamment de ne pas renouveler l'autorisation du Cruiser pour la campagne 2010.


Pour Claudine Joly, chargée du dossier à FNE : « Les pollinisateurs sont en danger. Les conséquences de leur disparition éventuelle sont incommensurables. Même si les pesticides ne sont pas l'unique cause de leur déclin, nous devons pour les sauver mettre toutes les chances de notre côté, et donc stopper impérativement l'utilisation de produits qui, comme le Cruiser, sont officiellement reconnus dangereux pour les abeilles. »


Signez la pétition pour l'interdiction immédiatement du Cruiser
et la réduction de moitié de l'usage des pesticides en France.

Tag(s) : #Agriculture

Partager cet article

Repost 0