Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Bruxelles, le 19 juin 2009.

Daniel Cohn-Bendit, coprésident du Groupe des Verts/ALE, s'est ainsi exprimé après l'annonce du soutien par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE à M. Barroso pour un second mandat à la tête de la Commission européenne.



"Lors du Sommet de Bruxelles, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE ont affirmé leur volonté de confirmer,d'ores et déjà, M. Barroso comme Président de la Commission en juillet et ce pour un second mandat. Bien qu'ils n'aient pas exprimé cette nomination de manière formelle et ce pour soi-disant ne pas heurter le PE, ils risquent cependant de devoir affronter un véritable bras de fer avec les élus européens.



Les écologistes restent sur leur position qui consiste à dire qu'il est incompréhensible de choisir Barroso sur la base du Traité de Nice au mois de juillet , et de confirmer les autres membres de la Commission sur la base du Traité de Lisbonne en automne . L'argument qui consiste à dire que la confirmation de Barroso pour un deuxième mandat doit être immédiate afin d'assurer la stabilité institutionnelle de l'UE ne tient pas la route. La durée du mandat de M. Barroso court jusqu'à fin octobre, il reste donc assez de temps pour trouver une solution cohérente.



Les écologistes rejettent un vote sur Barroso en juillet et défendront cette position lors de la réunion des présidents des Groupes politiques avec la présidence suédoise du Conseil prévue à Stockholm le 25 juin ainsi qu'à la conférence des Présidents prévue pour le 9 juillet au Parlement. Ce point apparaîtra à l'ordre du jour de la séance plénière en juillet. Nous sommes certains que les Socialistes, les Libéraux et la Gauche européenne partageront notre point de vue.



Nous exigeons, avant tout vote au PE, un débat détaillé sur le Président de la Commission, sur base d'un programme détaillé présenté par lui-même. Une lettre écrite en toute hâte truffée de platitudes telle qu'expédiée hier ne nous satisfait pas. Ce programme doit alors être examiné par le Parlement européen au mois de septembre, de sorte qu'en octobre un vote sur le Président de la Commission puisse avoir lieu."


Tag(s) : #Parlement Européen

Partager cet article

Repost 0