Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le groupe PS, VERTS et CAC93 a proposé 4 jours avant le conseil municipal au maire de Bagnolet un voeu de solidarité avec le peuple iranien. Ce voeu correspond à un appel national signé par des personnalités de la société civile, du PCF, du PS et des Verts...............


Quel fut notre étonnement en arrivant au conseil municipal de ne pas trouver trace du texte dans les dossiers remis aux élus.


Le maire
prétend qu'il n'a pas reçu un tel document ! Il ajoute cependant que Didier Idjadi l'ayant critiqué dans un article, il décide de ne pas mettre ce voeu au débat ce soir !

Cette attitude est inadmissible. Comment peut-on bafouer la démocratie aussi gravement? Cette dérive autocratique et anti-démocratique est intolérable.

 


Ce voeu a pour objectif de soutenir un peuple en lutte contre la fraude électorale et la dictature en Iran.

 

 

 

La répression a pour conséquence l'arrestation de plus de 2 000 personnes, une centaine de morts, la torture de centaines d'Iranienn(e)s par les forces de répression de la République Islamique Khamenei-Ahmadinéjad.



Le maire de Bagnolet refuse de soutenir ce peuple. Monsieur le maire c'est honteux ! Votre ego personnel vous rend aveugle.



Notre groupe insiste pour que ce voeu soit lu et mis au vote.



Le maire annonce immédiatement qu'il ne le votera pas.



Mr Benaissa lui emboîte le pas et s'embrouille dans des explications incohérentes.



Mme Le Bere, franchi une nouvelle étape dans le mensonge, en sortant d'une chemise le vœu (prétendument non reçu) pour se prononcer contre.



Heureusement, que certains élus de la majorité (Mme Reimeringer, Mr Mercier et Mr Bernard) ont pris la parole pour apporter leur soutien à ce texte.



Cette attitude ne peut qu'être soulignée et félicitée. En effet, la défense des droits de l'Homme n'est pas affaire de circonstances politiques mais une valeur universelle à défendre dans le monde entier.



A la demande de Mr Bernard, il est ajouté à la fin du texte le souhait que l'ONU nomme un représentant spécial sur l'Iran, lequel aurait notamment pour tâche d'enquêter sur les récents événements afin d'établir les responsabilités pour les morts et les blessés à l'occasion des manifestations pacifiques.



Didier Idjadi prend la parole pour donner des précisions sur la situation en Iran et expliciter l'esprit de ce vœu.



Enfin, en cours de discussion du texte, un groupe de personnes sont arrivés dans la salle du conseil municipal pour perturber la séance en criant des slogans sans rapport avec le sujet. Cette intrusion intempestive à 23 h 30 est surprenante. Ces personnes auraient-elles été appelées pour « mettre la pression «  sur les élus ?



Si c'est le cas, il est clair que la démocratie est en grave danger à Bagnolet.

 

 

 

Le vœu est mis au voix et adopté par une majorité d'élus.

 

 

 

Moment historique sur Bagnolet, ce vœu est adopté contre l'avis du maire.



Il nous semble indispensable de vous communiquer le nom des élus n'ayant pas voté ce vœu. En effet, la situation dramatique que connaît l'Iran aura au moins permis de « faire tomber les masques » sur Bagnolet : Mmes et Mrs Everbecq, Jamet, Benaissa, Djaffar, Baraglioli, Lardreault, Benramdan, Le Bere, Lacour, Ritrovato.

 

 

 

Les absents lors de ce vote : Mmes Aragnouet, Debain, Keblani Sellou, Villain et Mrs Gouett, Coulibaly, Destrem, Hakem et Pirolli.

 

 


Les élus du groupe PS, Verts et CAC93, les élus UMP et les autres élus de la majorité municipale ont permis l'adoption de ce voeu en soutien au peuple Iranien.

 


Il est regrettable que le maire ne soit pas à la hauteur de la tâche et oublie les valeurs fondamentales de solidarité, de démocratrie et de défense des droits de l'Homme.

Ne pas soutenir le peuple Iranien contre la dictature, n'est-ce pas soutenir le fondamentalisme et le grand menteur Ahmadinéjad ?

 

 


Ci-après, le texte initial du vœu lu par Michèle Bahurlet qui sera légèrement modifié suite au débat entre élus. Nous vous communiquerons le texte définitif.



Ainsi, ces centaines de milliers de manifestants ne seraient que «poussière» selon le président sortant Ahmadinejad ?



Ainsi, son propre peuple n'existerait pas. Par son coup de force électoral, le pouvoir des mollahs décrète l'infaillibilité d'un régime théocratique prétendument supérieur aux choix rationnels des citoyens ; en interdisant les manifestations, censurant les médias, procédant à des arrestations arbitraires, coupant les moyens modernes de communication, il cherche le pourrissement avant l'affrontement.



Le mouvement populaire pacifique des Iraniens peut marquer le début d'une nouvelle ère démocratique en Iran. Le peuple d'Iran, dans sa soif de changement, a choisi, après le scrutin du 12 juin, la voie exemplaire d'un soulèvement démocratique. Il a compris que - sauf à vouloir subir le sort du printemps chinois de 1989 - c'était le moment ou jamais de s'unir durablement pour faire respecter leur citoyenneté. La détermination du pouvoir fait désormais face à celle des Iraniens eux-mêmes unis par le nombre, le calme, la détermination... Et le soutien de l'opinion publique internationale.



C'est pourquoi il faut se faire les relais de leurs revendications démocratiques : au-delà du respect de leur vote qu'exigent tous les Iraniens, de l'intérieur comme de l'extérieur, les événements iraniens peuvent changer la face du monde et être porteurs d'un avenir neuf. C'est cet espoir dont tous ceux qui sont épris de liberté, de justice et de démocratie ont besoin. Nous voulons que le peuple iranien réussisse ce changement.




Les modalités lui appartiennent et le débouché devra certainement être négocié, mais pour cela, il faut tenir. Cela dépend du peuple iranien mais aussi de notre solidarité.



Nous voulons lui dire que le monde le regarde en admirant son courage. Nous demandons la cessation des tirs meurtriers, l'arrêt des violences sur les manifestants, le respect du droit des journalistes de rendre compte des événements en cours ; nous demandons la libération des manifestants arrêtés.




La liste complète des signataires (http://www.soutenons-les-iraniens.fr/)

Tag(s) : #Conseil municipal

Partager cet article

Repost 0