Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Communiqués de presse du 6 juillet de « sortir du nucléaire »



L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) a indiqué le 24 juin que deux communes de l'Aube, Auxon et Pars-lès-Chavanges, ont été sélectionnées dans le cadre de la recherche d'un site d'enfouissement de déchets radioactifs.

 

 


Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle les citoyens à participer aux mobilisations qui sont d'ores et déjà en préparation et vont être proposées (*) contre ces projets d'enfouissement, véritables crimes contre les générations actuelles et futures.

 

 


Sachant que l'Aube est situé dans la région Champagne-Ardenne, on peut malheureusement prévoir un effondrement de la vente des vins de Champagne, sauf si le projet d'enfouissement des déchets radioactifs était très vite abandonné.

 

 


En effet, à l'heure d'Internet et de la diffusion en temps réel des informations, il va rapidement être connu dans le monde entier, et ce avant même que les déchets radioactifs ne soient réellement enfouis, que la région des vins de Champagne est sacrifiée et contaminée.

 

 


La même déconvenue attend d'ailleurs d'autres produits ou ressources régionales : cidre, fromage, produits certifiés et biologiques, produits du terroir, tourisme, Grands-Lacs du Der et de la Forêt d'Orient, Pays d'Armance, Pays d'Othe...

 

 


L'Etat français mène depuis 50 ans une politique aveuglément pronucléaire. Si la chance a permis d'échapper pour l'instant à une catastrophe nucléaire, le moment est néanmoins venu de payer, cher, les conséquences de la production de déchets radioactifs pour lesquels n'existe aucune solution.

 

 


L'opacité des procédures de l'Andra empêche de savoir pourquoi c'est sur la région Champagne-Ardenne que cette malédiction s'abat, mais les conséquences de cette décision sont facilement prévisibles : une catastrophe écologique, économique et sociale.

 

 


Il n'existe que de mauvaises options pour les déchets radioactifs, mais l'enfouissement est la pire de toutes. L'option la moins mauvaise reste le stockage réversible des déchets sur les sites mêmes où ils sont produits. Il faut suivre l'exemple des USA où le Président Obama vient d'annuler le projet d'enfouissement de déchets radioactifs prévu dans le Névada.

 

 


Considérant la situation inextricable créée par les déchets radioactifs, la première décision à prendre est d'arrêter d'en produire, et donc de fermer au plus vite les centrales nucléaires. A nouveau, l'exemple est donné par M Obama qui a placé clairement la priorité sur le développement des économies d'énergie et sur le développement des énergies renouvelables.


(*) Fédération Grand-Est STOP Déchets Nucléaires
BP 17 - 52101 SAINT DIZIER Cedex - www.burestop.org - www.villesurterre.com - Associations : "Ni à Pars, Ni Ailleurs" - "Auxon-dit-Non"

Tag(s) : #Nucléaire

Partager cet article

Repost 0