Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


La construction de l'intercommunalité continue mais toujours sans concertation des habitant(e)s qui sont les premiers concernés.
A quand une véritable concertation ?


Article du Parisien du 16 juillet 2009.

Les futurs voisins d'agglo apprennent à se connaître
36 élus dans un car pour une visite touristique de l'Est parisien. Hier, aujourd'hui et demain, les élus et cadres de la future intercommunalité à neuf villes arpentent les territoires de leurs voisins pour découvrir les problèmes et les réussites de leurs futurs associés.


Car dès le 1er janvier 2010, date de la création officielle de la communauté d'agglomération, l'aménagement du territoire, le développement économique et l'habitat seront des compétences communes. 


Hier, ces responsables ont choisi de prendre de la hauteur pour découvrir la frange urbaine qui borde le périphérique. A commencer par la tour TDF des Lilas, qui offre un point de vue imprenable sur le centre-ville en chantier.



A Bagnolet, le choix s'est porté sur la haute tour de la Noue. Un panorama idéal pour présenter les enjeux d'une ville coupée en deux par l'A 3,mais dont le scénario urbain prévoit le développement d'un pôle commercial le long du périphérique face à Paris.

Pour le maire (PC) Marc Everbecq, c'était aussi l'occasion de présenter
l'opération de scission en volume de l'immense copropriété de la Noue, une mesure de rénovation urbaine accompagnée par l'Etat. «Le quartier de la Noue est partagé entre Montreuil et Bagnolet », rappelle la sénatrice-maire verte de Montreuil. « Ce sont les mêmes problématiques
d'urbanisme d'immeubles vieillissants avec des charges de copropriétés
trop lourdes.

Jusqu'à présent, en l'absence d'interco, on n'a jamais pu mener de projet commun de rénovation urbaine. »



La même Dominique Voynet n'hésitant pas depuis la terrasse de la zone industrielle Mozinor à Montreuil à faire l'article sur sa ville. « Montre-moi tes murs à pêches, demande Bertrand Kern, le maire (PS) de Pantin, depuis le temps que j'en entends parler. »

Mais Montreuil, c'est aussi le quartier de Bel-Air en pleine rénovation, les Morillons, défavorisés par leur isolement. « On apporte nos problèmes, mais aussi nos bijoux de famille », rassure la maire, comme un complexe sportif de 22 courts de tennis et le futur campus dédié à l'audiovisuel. La visite se poursuit aujourd'hui dans six autres villes.



Gireg Aubert

 



Un ensemble de 400 000 habitants

9 communes formeront la future intercommunalité de l'Est parisien,
qui devrait voir le jour au 1er janvier 2010 : Bagnolet, Bobigny, Bondy,
Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Romainville. Avec 400 000 habitants, ce devrait être la première
communauté d'agglomération d'Ile-de-France. Depuis deux mois, les neuf
villes membres ont toutes adopté les statuts de l'association de préfiguration de la communauté d'agglomération. Un arrêté de périmètre
devrait être prononcé en septembre par le préfet, après demande de
chacune des municipalités. Les élus délégués par leurs communes auront
ensuite trois mois pour définir les statuts de cette collectivité. La loi impose que le développement économique, l'habitat et l'aménagement
urbain soient traités en commun. Mais la future structure devra aussi se
choisir trois compétences parmi les suivantes : voirie, assainissement,
eau potable, environnement et action sociale, équipements culturels et
sportifs. Restera alors à trouver un nom à cette intercommunalité de
l'Est parisien

Tag(s) : #Vie municipale

Partager cet article

Repost 0