Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


Après nos résultats aux élections européennes du 7 juin 2009 en France et plus particulièrement notre victoire à Bagnolet, ils nous tardaient de nous retrouver à ces journées d’été afin d’échanger avec des militant(e)s de la France entière.

 

Dès l’ouverture de trois jours de débat d’échanges et de formation, 1 600 personnes affluaient dans le fort Vauban de Nîmes.

 

Trois jours de plénières, forums et d’ateliers, ce qui correspond à plus de 60 débats et plus de 200 intervenants.



Nous n’avons pas été déçus dans une ambiance festive mais aussi par la volonté de chacun(e)s de mettre en place notre programme de transformation écologique de notre société.

 


En août 2008, nous avions fait le pari que nous serions plus de 4 Verts Bagnoletais(e)s à participer aux prochaines journées d’été. Pari tenu, nous étions 7 : Nicole Geniez, Farimah Idjadi, Christiane Pesci, Jean-Felix Bernard, Mathieu Gobin, Didier Idjadi et Michel Pesci.

On lance le pari, que nous serons encore plus nombreux pour les journées d’été 2010.

 


Les sujets forts traités en séance plénière furent nombreux :

- Un œil sur la planète de Kyoto à Copenhague. Il nous faut, notamment, aider les pays les plus pauvres à affronter les conséquences du dérèglement climatique ;


- Pour une transformation écologique de l’économie. Nous avons la responsabilité de mettre en œuvre des alternatives au système économique consumériste et productiviste, qui vont permettre de transformer à la fois nos modes de vie, nos modes de travail et l’économie en son entier.


- Désarmement nucléaire, bluff, tactique ou gouvernement mondial ? Il nous faut convaincre que la seule solution pour construire un nouveau monde passe par un désarmement nucléaire général. Par ailleurs, le nucléaire civil abouti le plus souvent au nucléaire militaire.


- Penser la crise, construire l’après crise. Cette crise est le moment de réinventer et de hâter la transformation des économies et des modes de vie. Il est impératif de concilier les solutions écologiques et les exigences sociales, plus présentes que jamais.


- Comment faire vivre le réseau Europe Ecologie ?


- Classes dangereuses, libertés dangereuses ? Vieilles analyses, vieilles méthodes : comment faire face ? Les libertés sont en danger. Plus les inégalités se renforcent, plus la réponse politique de la droite se résume à la répression. Nous basculons de l’état providence vers l’état policier.


- L’écologie : une politique de civilisation. L’écologie politique veut redonner du sens au progrès et rétablir la prépondérance de l’humain.

 


Le temps fort politique de ces 3 jours fût la plénière du jeudi soir : L’écologie maintenant, le rassemblement des écologistes.

 


Cette plénière animée une fois de plus et toujours brillamment par Edwy Plenel avec la présence de Cécile Duflot, Daniel Cohn-Bendit, José Bové, Eva Joly, Yannick Jadot, Christiane Taubira, Eric Loiselet représentant du pole écologique du PS, Arnaud Gossement Porte-parole de France Nature Environnement et Emmanuelle Cosse ancienne présidente d’Act-Up.

 


L’engagement fort est de continuer le mouvement Europe Ecologie et bien sûr de l’élargir pour les régionales de mars 2010.

L’unanimité se fait autour de la présentation de liste autonome au 1er tour des régionales avec l’espoir de gagner quelques régions. Il va de soi qu’au 2éme tour le rassemblement le plus large doit se réaliser à gauche pour battre la droite Sarkozyste.

 


Nous en sommes aujourd’hui à nous rassembler autour d’un programme de transformation écologique de notre société, pour beaucoup il parait encore prématuré de penser, notamment, à une alliance avec le Modem.

 

 


Dans de prochains articles, nous vous informerons des ateliers, forums et commissions auxquels nous avons participé mais aussi animé.

 


Un autre moment fort de ces 3 jours : le déjeuner convivial où Dominique Voynet et une partie de son équipe, nous ont présenté, les premiers mois de la gestion écolo de Montreuil.


 

Il ne faut oublier que durant ces journées d'été, nos élus ont pu bénéficier de formations.

 


 

L’université d’été a été caractérisée par une participation massive et éloignée de toutes querelles stériles. 

 

Ces journées ont été l’occasion de très belles rencontres et de discussions fortes et intéressantes qui donnent l’envie et la force de continuer le combat écologique pour transformer notre société.

Nous terminerons par une citation de Paul Eluard « un autre monde est possible mais il est dans celui-ci ».


 


 

 

 

 

 

Tag(s) : #La vie des VERTS

Partager cet article

Repost 0