Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

alur.png

 

Forte augmentation des prix, pénurie de logements, baisse du pouvoir d’achat des ménages : la crise du logement est une réalité vécue par des millions de Françaises et de Français.

Des décennies de laisser-faire ont aggravé les difficultés pour se loger et creusé les inégalités.

 

Pour nous, le logement n’est pas une marchandise !

 

Pour rétablir une égalité d’accès au logement, la loi ALUR présentée par Cécile Duflot pose les bases d’une régulation plus juste et plus efficace des marchés du logement.


ALUR est porteur d’une démarche de régulation, d’une logique de protection et d’une dynamique d’innovation. Avec cette loi, la gauche et les écologistes montrent que, malgré la crise, des avancées écologiques et sociales peuvent encore être obtenues.

 

l’encadrement des loyers


L’encadrement des loyers donnera de nouveaux droits aux locataires du parc privé pour faire baisser les loyers qui dépassent les bornes de la décence. Face à la hausse des loyers qui appauvrit les locataires depuis dix ans, il n’était plus tolérable de poursuivre le laisser-faire.

 

L’objectif est de :

 

• éliminer les loyers excessifs, voire abusifs, constatés dans les secteurs les plus tendus ;

 

• limiter le niveau des loyers ;

 

• contenir fermement la progression des loyers ;

 

• préserver le pouvoir d’achat des Français ;

 

• faciliter l’accès au logement.

 

Le projet de loi ALUR, c’est aussi :

- Simplifier et sécuriser la location

- Donner des règles claires aux professionnels

- Engager la transition écologique des territoires

- Moderniser les règles d’urbanisme

- Lutter contre l’habitat indigne

- Orienter la politique d’hébergement vers le relogement

- Favoriser le développement de formes d’habitat alternatives

- Introduire plus de transparence dans le logement social

Tag(s) : #Logement

Partager cet article

Repost 0