Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ialinemagesHier, l’Agence de Sureté Nucléaire a rendu publiques les mesures de radioactivité qu’elle a diligentées le 25 février dernier sur le site du Fort de Vaujours, situé sur les communes de Vaujours (93) et de Courtry (77) sur lequel des expérimentations d’armements nucléaires ont été menées, sous l'autorité du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), utilisant notamment de l’uranium naturel et appauvri, de 1955 à 1997.

 

En 2010, la société Placoplâtre, filiale du groupe Saint‐Gobain, a racheté 33 ha de ce site dans le cadre d'un projet d'exploitation de gypse. Pour ce faire, la société Placoplâtre envisage la démolition des bâtiments du site.

 

Il ressort de l’analyse des résultats la présence d’une radioactivité ajoutée à la radioactivité naturelle avec un niveau de rayonnement mesuré d’environ dix à vingt fois supérieur au niveau attendu. L'ASN rappelle par ailleurs que Placoplâtre doit garantir la protection des travailleurs et de l’environnement.

 

Ce soir, une manifestation des écologistes est organisée à 17h au 354 rue de Meaux sur le site du Fort de Vaujours afin d'alerter les salariés de Placoplâtre aux risques qu'ils encourent dans le cadre de l'exploitation de ce site contaminé.

 

Aline Archimbaud, qui est déjà intervenue à plusieurs reprises auprès des pouvoirs publics sur le sujet, et qui a interpellé le gouvernement en février dernier en demandant un moratoire immédiat sur tous les travaux, apporte tout son soutien à la manifestation de ce soir et restera particulièrement vigilante quant aux suites qui seront données à ce dossier.


Tag(s) : #Problématiques écologiques

Partager cet article

Repost 0