Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

badge mireilleNous vous proposons la lecture du tract que nous avons largement diffusé lors de l'inauguration du centre administratif.

 

L'inauguration du Centre administratif de Bagnolet,le 30 novembre, est le comble de la gestion financière catastrophique, caractéristique des six années de mandat du maire, Marc Everbecq, avec Laurent Jamet à ses côtés comme 1er adjoint, chargé de l’urbanisme.


Elle résume parfaitement la politique du «n’importe quoi» de cette équipe dont les citoyen(ne)s et les agents communaux de Bagnolet ont trop souffert.


Incapable de maîtriser ce projet...


Le prix de construction au départ était de 21 millions d’euros. La facture finale est de 40 millions d’euros. Soit un surcoût de 1366 € pour chaque

foyer de Bagnolet !

!

Pire, ce centre est totalement inadapté pour accueillir les services de la ville (à commencer par l’état-civil !!). À peine ouvert, il offre des conditions

de travail déplorables aux agents communaux. Son allure est monumentale mais il ne répond pas aux besoins.

 

...cette équipe municipale confirme...


Voulu par le maire, ce centre administratif a été approuvé par l’ensemble de la majorité municipale qui a entériné le projet avec le vote du budget 2013

(conseil municipal du 15 avril).


Cet été, plusieurs adjoints ont semblé découvrir et s’opposer à la destruction de l’escalier monumental. Laurent Jamet s’est alors engagé publiquement à convoquer un Conseil municipal extraordinaire pour la stopper. Un engagement solennel, non tenu...

 

... qu’elle n’a aucune vision de la ville !


Pourquoi construire au prix fort quand existent des solutions moins coûteuses ? Par exemple, rénover un bâtiment parmi les bureaux vacants du centre-ville. Au lieu de construire du neuf qui coûte beaucoup plus cher, dans la 4e ville la plus endettée de France (dette de 3 300 euros par habitant(e)s).

 

STOP !

 

- à l’utilisation de l’argent public sans concertation;

- à l’aménagement du centre-ville au seul bénéfice des promoteurs immobiliers;

- à l’endettement de notre ville pour des projets inutiles.

 

ET DEMAIN ? il faut :


- toute la transparence sur le doublement des coûts de construction et sur les conditions d’attribution de ce marché pharaonique;

-redéfinir l’utilisation du bâtiment et remédier au mieux à ses handicaps.

- modifier, après un grand débat public, le Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour préserver un développement urbain de qualité;

- redynamiser l’ensemble de la ville et désenclaver les quartiers, en s’appuyant sur l’axe historique Galliéni/Sadi Carnot;

- l’élaboration en commun (élu(e)s/Bagnoletais(e)s/personnel communal) des aménagements dans notre ville.

 

 

Rejoignez la Liste Citoyenne avec Mireille Ferri,

pour relancer la vie municipale et animer notre ville

: dans la transparence, sans clientélisme, en nous appuyant sur le dynamisme des agents communaux et des citoyens, en particulier des associations, des entrepreneurs, des artistes, des centres de quartier, de celles et ceux qui se battent pour des services publics de qualité.

 

 

Contact : collectif.liste.citoyenne.2014@gmail.com

Tag(s) : #Municipales 2014

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :