Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

carton-rouge1Nous vous proposons la lecture d'un article publié dans Le Parisien du 23 mai 2013 par Bérangère Lepetit .

 

Malheureusement pour une fois le maire a raison.

Quand il dit « Tous les travaux ont été débattus et votés », c'est la triste réalité.

 

En effet, les élu(e)s de la majorité municipale ont voté le PLU, ont voté les travaux de la mairie ainsi que les budgets qui vont avec.

 

Les élu(e)s écologistes, Christiane Pesci et Didier Idjadi, ont été les seul(e)s à voter contre dans les 3 cas ci-dessus.

 

Il faut que la mobilisation citoyenne permette de stopper ces travaux et nous soutiendrons toutes les actions qui iront dans ce sens.

 

Enfin, nous sommes toujours dans l'attente de la demande de réunion exceptionnelle d'un conseil municipal.

 

 

« Un conseil municipal extraordinaire » pour demander l’arrêt des travaux sur l’ancienne mairie. A Bagnolet, hier, les élus de l’opposition et de la majorité ont décidé hier de demander au maire communiste Marc Everbecq de consacrer un conseil à l’épineux dossier.

 

Mais quel est-ce bâtiment qui suscite un tel engouement, mobilisant jusqu’à 80 personnes sous la pluie mardi soir ? L’ancienne mairie de Bagnolet, située place Salvador-Allende est un bâtiment construit, d’après le maire, à la fin du XIXe siècle. « Elle n’est pas classée monument historique mais avec l’église, c’est l’un des seuls vieux bâtiments qu’on a. On veut la sauver ! », explique un membre de l’association Citoyenneté en actes à Bagnolet.

 

Juste à côté, le nouvel hôtel de ville moderne et tout en rondeurs est en cours d’aménagement. L’association ainsi que des élus de la majorité comme le 1er PC Laurent Jamet, les écologistes ou le chef de file des socialistes Tony Di Martino organisent depuis une croisade pour sauver la vieille mairie et son « escalier monumental » sur lequel des dizaines de nouveaux mariés se sont pris en photo. Ils dénoncent aussi « le manque de concertation » concernant les aménagements du centre-ville.

 

« Des attaques politiciennes à l’approche des municipales », rétorque Marc Everbecq. « Tous les travaux ont été débattus et votés », ajoute le maire. « La façade est en très mauvais état. Avec l’architecte des Bâtiments de France, une étude est en cours pour rendre les briques apparentes et le bâtiment plus beau », détaille-t-il. A long terme, le site devrait accueillir un équipement culturel comme « une salle d’exposition ou un café littéraire », Quant au fameux escalier? Celui-ci doit bel et bien disparaître, confirme le maire. « On va abaisser l’entrée de la mairie de deux mètres pour réaménager la place. »

Tag(s) : #Vie municipale

Partager cet article

Repost 0