Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cropped-Les-lilas-1

 

 

Le collectif de soutien de la maternité de Lilas, avec en son intérieur le collectif d’usager-è-s, et le comité de défense du CHI A. Grégoire à Montreuil, rayonnant sur cinq villes, s’opposent ensemble au transfert de la maternité dans l’hôpital de Montreuil.

 

La maternité des Lilas doit continuer de vivre et se développer aux Lilas pour préserver une prise en charge de qualité et de proximité de la naissance et de l’IVG.

 

L’hôpital public de Montreuil couvrant un bassin de population de plus de 400 000 habitants doit avoir les moyens de préserver l’ensemble de ses activités de soins et en développer d’autres pour répondre aux besoins de santé non-couverts.

 

Le département de la Seine Saint Denis, déjà en situation de fragilité quant aux besoins de santé de la population doit préserver et développer un maillage territorial de proximité.

 

Le projet inique de l’ARS de « relocalisation de la maternité des Lilas dans les locaux du CHI » va à l’encontre de ces exigences et remet en cause, d’une part le projet de l’équipe des Lilas qui s’inscrivait dans la reconstruction de la maternité aux Lilas, d’autre part toute perspective de développer l’offre de soins du CHI.

 

La décision autoritaire de l’ARS, conduite dans le plus total mépris des personnels et des usagers des deux établissements ne répond à aucun projet de santé cohérent. Elle menace l’offre de soins existante et déjà insuffisante, notamment en obstétrique et prise en charge de l’IVG. Elle vise à terme la fusion des deux établissements.

 

En effet, les motivations des autorités sanitaires régionales et nationales n’obéissent qu’à des objectifs financiers et comptables, souhaitant faire « une pierre deux coups » : remettre en cause l’engagement financier de 2012 pour la reconstruction de la maternité aux Lilas, et « rentabiliser » les locaux du CHI confronté à un lourd déficit d’exploitation avec un endettement qui lui interdit tout investissement pendant plusieurs années.

 

Avec le projet de financement de la Sécurité sociale 2014 (PLFSS) qui prévoit, dans la continuité des dernières années, une baisse de moyens de 440 millions pour les hôpitaux, après la baisse de 650 millions en 2013, nous pouvons légitimement craindre de graves difficultés dans tous les hôpitaux de la Seine Saint Denis et des disparitions d’emplois et d’activités comme cela est déjà prévu au CHI A. Grégoire.

 

Il est temps d’en finir avec cette politique d’austérité et de casse de la santé publique.

 

ENSEMBLE, les personnels, usagers de la maternité des Lilas et du CHI de Montreuil, les élus, habitants, militants syndicalistes, associatifs et politiques engagés auprès d’eux, exigent la reconstruction de la Maternité aux Lilas, conformément au projet médical de l’équipe, les moyens de fonctionner et de développer les activités conformes aux besoins de la population à Montreuil.

 

ENSEMBLE, ils poursuivront leur mobilisation dans uns solidarité active et déterminée.

 

 

Tag(s) : #Santé

Partager cet article

Repost 0