Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ialinemagesVous trouverez ci-joint le communiqué de presse suite à l'intervention d'Aline ARCHIMBAUD au Sénat sur les conditions sanitaires et sociales de détention en France.

 

Dans le cadre de son « espace réservé », le Groupe écologiste du Sénat a souhaité alerter des parlementaires sur les conditions sanitaires et sociales de détention en France.

 

Pour Aline Archimbaud, Sénatrice de Seine-Saint-Denis, Secrétaire de la commission Affaires sociales à l'initiative de ce débat : « L'idéologie que le tout-répressif constitue le meilleur remède à la récidive est contreproductive, car seul un travail prioritaire sur la réinsertion permet de lutter efficacement contre la récidive. Et cette réinsertion doit se préparer tout au long de l'exécution d'une peine. Or les difficultés éprouvées par les détenus pour se former, accéder à une activité ou encore se soigner montrent que la situation est terriblement préoccupante. »

 

Corinne Bouchoux, Sénatrice de Maine-et-Loire, a rappelé que « la question de la surpopulation carcérale se pose également à nous » et a invité « tous les parlementaires à visiter des lieux de détention pour en prendre conscience. »

 

Toutes deux ont par ailleurs insisté sur le fait que « faute de structures adaptées, l'hôpital laisse à la rue des personnes atteintes de troubles psychiques, jusqu'à ce que leurs symptômes les fassent basculer dans la criminalité ou la délinquance. » 16% des détenus ont en effet été hospitalisés pour raisons psychiatriques avant leur incarcération.

 

Interrogé à cette occasion sur les actions envisagées par le Ministère de la justice pour améliorer les conditions sanitaires et sociales de détention en France, le Ministre des relations avec le Parlement Alain Vidalies a confirmé l'engagement du gouvernement à travailler rapidement et concrètement à une amélioration de la situation.

Tag(s) : #Droit de l'Homme

Partager cet article

Repost 0