Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

0000a-EELV fond-vertCommuniqué de presse du 31 août 2013

 

Le Conseil des Prud’hommes de Compiègne a invalidé vendredi le licenciement de près de 700 anciens salariés de l’usine Continental de Clairoix pour absence de motif économique.

 

Rien ne justifiait la fermeture de l’usine de Clairoix autre que la recherche d’une rentabilité à court terme pour les actionnaires et au détriment des salariés.

 

C’est donc une victoire au goût amer trois ans et demi après la fermeture de l’usine.

 

La décision rendue hier par la justice illustre clairement le besoin d’outils législatifs et réglementaires plus adaptés, si l’on ne veut pas voir demain se produire des épisodes analogues.

 

De ce point de vue, EELV se félicite de l’inscription à l’ordre du jour du Parlement de la proposition de loi sur la reprise des sites industriels rentables (dite « loi Florange »). Ce texte renforce l’obligation de maintenir l’activité et l’emploi, et donne un rôle accru aux salariés et à leurs représentants. Au cours du débat qui s’ouvrira le 16 septembre à l’Assemblée Nationale, les écologistes veilleront à ce que ces dispositions soient maintenues et autant que possible enrichies dans le texte final.

 

Jean-Philippe MAGNEN, porte-parole

Tag(s) : #Sociales

Partager cet article

Repost 0