Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

111header4

 

Chaque année, près de 8 milliards de sacs en plastique légers polluent les mers, les cours d’eaux et les sols en Europe. La Commission européenne vient de proposer de limiter l’impact sur l’environnement de ces déchets, mais ne se risque malheureusement pas à en limiter l’usage.

 

« Bien qu’une nouvelle stratégie européenne soit attendue depuis longtemps, la Commission européenne est loin de faire un pas décisif vers la réduction de l’utilisation des sacs en plastique. Le texte présenté aujourd’hui échoue à mettre en place des objectifs clairs de réduction des sacs en plastique légers en Europe. La Commission européenne s’en remet au bon vouloir des États membres en leur laissant décider comment et dans quelle mesure ils s’attaqueront à ce problème.

 

Les taux de pollution diffèrent considérablement entre les États membres montrant que les approches réglementaires sont couronnées de succès. Si les États devraient être en mesure de choisir la façon de réduire l’utilisation des sacs en plastique - que ce soit par des interdictions ou des mécanismes financiers - ils doivent tous s’engager dans cette voie. Étant donné que cette question transcende les frontières, une approche européenne cohérente est absolument nécessaire.

 

Chaque année, près de 8 milliards de sacs en plastique légers (sur les 90 milliards vendus) polluent nos mers, cours d’eaux et plus généralement notre environnement avec des effets néfastes sur la faune, la flore et la santé. Pourtant, limiter l’usage de ces sacs en plastique légers est une des solutions les plus simples et abordables lorsqu’il s’agit de réduire les déchets en plastique inutiles, et leurs impacts sur l’environnement. La Commission européenne a raté une occasion aujourd’hui, mais les écologistes européens chercheront à assurer que le Parlement européen corrige ceci. »

 

Tag(s) : #actualités internationales

Partager cet article

Repost 0