Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0000bEELV fond-blanc

 

 

 

Jacques Archimbaud, secrétaire national adjoint et Nathalie Laville, en charge des campagnes et actions, communication


Comme tous les ans à pareille époque, nous voilà forcément pétris de bonnes résolutions : nous serons moins péremptoires, moins pessimistes, moins en vase clos. Convaincants, patients et ouverts, nous entendons donc être plus efficaces, en 2013, afin :

 

Que la paix gagne ne serait-ce qu’un peu de terrain : par exemple que la communauté internationale aide à stopper le carnage en Syrie, que l’espoir renaisse pour les Palestiniens et pour les Kurdes. Que l’inévitable intervention militaire au Mali atteigne des buts clairs : non seulement la déroute des colonnes totalitaires, mais surtout la stabilisation d’une région, la reconnaissance d’autorités démocratiquement élues, une relance de la coopération sur de nouvelles bases.

 

Que l’écologie devienne aux yeux d’un plus grand nombre une solution réaliste contre les crises, vers un mode de vie plus harmonieux, plus sobre et plus confortable. Economiser l’énergie, se passer d’un nouvel aéroport à Nantes, commencer à taxer autant la pollution et le gaspillage que le travail, engager la création de dizaines de milliers d’emplois stables dans la construction de logements et de villes responsables. Décider d’un premier coup d’arrêt historique à l’artificialisation des sols. En matière de santé, d’alimentation d’agriculture et de qualité de vie, réduire l’action des lobbies et mettre en œuvre, au quotidien, des alternatives pour vivre mieux.

 

Que l’égalité se remette en marche et que les droits progressent. Le droit au mariage pour tous ceux qui le veulent, l’accès au vote des résidents étrangers, des pas en avant pour l’école, l’université, la formation.

 

Enfin que les populations soient plus attentives les unes aux autres ; dans la prise en compte du handicap, dans la solidarité entre générations, entre groupes d’appartenance, entre quartiers, entre territoires, entre actifs, chômeurs ou précaires, entre ceux qui ont un logement et ceux qui n’en ont pas. Vers les Outremers qui nous ouvrent sur le monde.

 

Dans l’effort pour atteindre ces objectifs, EELV a pour ambition de former une communauté humaine solidaire d’engagements complémentaires :

 

Que les deux ministres, par de belles lois et décisions, élargissent les espaces d’action possibles dans la société ;

 

Que les parlementaires bataillent, texte après texte, pour que les bons penchants de nos partenaires l’emportent sur les moins bons ;

 

Que les élus territoriaux adaptent et renforcent sur le terrain les inflexions de politiques publiques qui vont dans la direction de l’autonomie et de la solidarité ;

 

Que les militants, en conduisant luttes et initiatives renforcent l’opinion publique dans le sens de l’écologie, consolident l’enracinement populaire de notre mouvement et préparent la conquête de nouvelles positions.

 

Cinq conventions nationales formeront dès le printemps des carrefours et des points d’aboutissement de ces actions dont aucune n’a de sens sans les autres qui la prolongent et la complètent.

 

Notre congrès sera en octobre un moment décisif d’un saut du mouvement de l’écologie politique vers un mouvement de transformation à vocation majoritaire.

 

2013 : une bonne cuvée écolo, c’est possible, ça dépend de nous avant tout !

 

Tag(s) : #actualités nationales

Partager cet article

Repost 0