Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0000a-EELV fond-vertCommuniqué de presse du 16 février 2013

 

Deux immolations par le feu en une semaine, dont une à l’issue fatale : l’actualité impose à la communauté nationale, et à ses représentants politiques, une réaction d’envergure autour de l’accompagnement des personnes au chômage et de la refonte du service public de l’emploi.

 

Après la stupéfaction et l’émotion, après le sentiment d’impuissance et l’accablement de n’avoir pas réussi à empêcher de tels drames… Après l’affirmation de notre solidarité avec les agents de Pôle Emploi qui en aucun cas ne peuvent être tenus responsables de cette situation, eux qui subissent au quotidien une dégradation terrible de leurs conditions de travail dans la réponse toujours plus difficile à faire à des demandeurs d’emploi toujours plus nombreux. Vient l’heure de la prise de conscience et de l’action. Face au désastre du marché de l’emploi et à ses conséquences, la responsabilité morale est collective et il revient au corps politique de prendre les décisions qui s’imposent.

 

La situation se dégrade terriblement depuis quelques mois, et les réponses qui lui sont données ne sont plus au niveau. Pôle Emploi en particulier n’a pas les moyens de notre ambition d’accompagnement des personnes en recherche d’emploi et de lutte contre le chômage. Globalement, c’est le service public de l’emploi qui exige notre attention. Il nous faut rapidement lancer le processus de sa refonte afin de le ré-humaniser et lui donner les moyens de l’efficacité, de la proximité géographique et humaine et de la réactivité. Des décisions stratégiques, organisationnelles et budgétaires, s’imposent et nous faisons confiance au gouvernement pour les prendre au plus vite, en concertation avec les acteurs de terrain

 

Jean-Philippe MAGNEN, porte-parole

Tag(s) : #Economie

Partager cet article

Repost 0