Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0000a-EELV fond-vert

 

Le projet de « ferme industrielle » de 1000 vaches laitières, porté par l’entreprise de BTP Ramery au nord d’Abbeville dans la Somme, est le symbole d’une agro-industrie productiviste.

 

Elle représente d’abord une aberration environnementale. La construction de cette usine entraînera le bétonnage de 7,5 ha, puis déclenchera un trafic routier considérable, consommera 40 000 mètres cubes d’eau par an et produira un grand volume d’épandages qui menaceront notamment la Baie de Somme.

 

Cette ferme-usine est également une aberration sanitaire. Les conditions d’élevage y seront désastreuses : traites effrénées, rentabilité maximum, abattage rapide des animaux… Le troupeau élevé en bâtiment clos sera puissamment traité aux antibiotiques et autres médicaments, nourri par d’énormes quantités de soja importé.

 

Cette usine sera enfin une aberration économique. Ses promoteurs annoncent un prix de vente du lait 23 % en dessous du marché, pénalisant les petits producteurs locaux. Ainsi, l’usine n’emploiera qu’une quinzaine de salariés, tout en causant la destruction de 50 emplois dans les fermes aux alentours.

 

EELV soutient qu’un autre modèle agricole est possible : élevage en prairies, circuits courts, agriculture biologique, meilleure utilisation des terres agricoles… L’avenir de la filière passe par l’équilibre entre un meilleur traitement des animaux, une meilleure qualité de l’alimentation, des meilleures conditions environnementales et de meilleurs revenus pour les agriculteurs.

 

La lutte contre le projet funeste de ferme des « 1 000 vaches » est citoyenne : elle engage les riverains mais aussi les générations futures. EELV appelle donc à manifester ce 28 septembre dans la Somme.


Elise Lowy, Jean-Philippe Magnen, Porte-parole

Tag(s) : #Agriculture

Partager cet article

Repost 0