Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0000bEELV fond-blanc

 

Depuis 37 jours, des ouvriers font la grève de la faim à Peugeot Poissy. Il est inacceptable pour toute société démocratique qui se respecte de pousser des hommes et des femmes au désespoir, a fortiori quand leur « faute » est d’avoir voulu agir au sein d’un syndicat.

 

Dans quel monde du travail vivons-nous ? Et surtout : dans quel monde du travail voulons-nous vivre ? Avec la force de l’évidence, la pression économique est retombée sur les épaules des salariées. Mais est-ce vraiment la pression économique qui, seule, soit en cause ? Car les décisions managériales font bien que, d’une entreprise à l’autre, on se sente entendu, ou non. Investi d’une confiance, ou non. Inclus dans un projet collectif, ou simple force de travail anonyme, vouée à rester sans voix.

 

L’engagement citoyen au sein des syndicats, des associations, des collectifs, est le ferment de notre projet sociétal. Ces hommes et ces femmes sont les intermédiaires indispensables, qui recueille et fédère les paroles individuelles.

 

Les droits à manifester, à se syndiquer, à s’investir politiquement, sont garants de notre système démocratique. Outre le soutien que nous souhaitons témoigner à ces salarié-es et à leur message, nous insistons sur l’importance de défendre celles et ceux qui s’engagent pour le bien commun.

 

Juliette Hosten, Porte-parole EELV Ile-de-France

Tag(s) : #Droit de l'Homme

Partager cet article

Repost 0