Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ialinemages

Communiqué de presse - 22 mai 2013

 

 

Le 15 mai dernier, Aline ARCHIMBAUD, sénatrice écologiste de Seine-Saint-Denis, a appris la création d’un centre de santé à la place des urgences à l’Hôtel-Dieu (IVe) et souhaite apporter tout son soutien au personnel médical et non médical de l'hôpital. La sénatrice est actuellement en mission auprès du Premier Ministre sur le sujet de l'accès aux soins des plus démunis.

 

Ce nouveau centre comptera un hôpital universitaire de santé publique avec un laboratoire d'analyses, un plateau technique d'imagerie et le siège de l’APHP.

 

En restructuration depuis deux ans, le plus vieil hôpital de Paris connaîtra ce bouleversement le 4 novembre prochain.

 

Malgré les multiples manifestations du syndicat CGT-Hospitalier, la directrice générale de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), Mireille Faugère, justifie son choix par l’inadaptabilité à l’exercice de la médecine conventionnelle sur ce site historique.

 

Or, cet établissement médical, qui ne comptera désormais plus de lits, soigne plus de 45 000 personnes par an. Ces patients affluent de 9 arrondissements que recouvre cet hospital… Où iront-elles en cas d’urgence ? À combien de temps seront les prochaines urgences ? À ce titre, qui peut imaginer un service d'urgences accueillant plus de 300 patients par jour sans chirurgie, sans radiologie, sans laboratoire, sans lits d'hospitalisation et sans réanimation ?

 

Une telle fermeture conduirait à saturer les autres urgences parisiennes ce qui va engendrer de lourdes conséquences : retard pris dans les soins, surpopulation (alors que le besoin est au désengorgement des hôpitaux publics), obligation pour beaucoup de familles de rechercher une nouvelle clinique, ce qui suppose qu’elles puissent prendre en charge des dépassements d’honoraires etc.

 

Dans de telles conditions, la Sénatrice dénonce cette restructuration. Elle est le fruit d’une simple logique comptable qui va à l’encontre de l’enjeu majeur de l’accès financier et territorial aux soins pour les Franciliens.

 

Tag(s) : #Santé

Partager cet article

Repost 0