Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

Le 25 novembre, Laure Lechatellier, Vice-présidente EELV du Conseil Régional d’Ile-de-France, est intervenue à l’occasion de l’ouverture de l’observatoire régional des violences faites aux femmes au Centre Hubertine Auclert .

 

Avant tout, une piqure de rappel, tristement concrète : au-delà de l’évidente révolte éthique et morale, le coût financier estimé pour les violences faites aux femmes est d’environ 2,5 milliards d’euros par an :

 

Santé

Police

Justice

Affaires sociales, etc.

 

Le propos de son allocution n’est pas ici de dénoncer l’intolérable mais, dans une approche constructive, de présenter ce que sera 2014 pour la Région.

 

S’il faut retenir une phrase, c’est la suivante :

 

« J’ai décidé de faire des violences faites aux femmes la Grande Cause régionale d’Action sociale pour l’année 2014 »

 

Il s’agit là tout simplement « d’une question de responsabilité sociétale et politique… »

 

Quatre piliers fondateurs de l’action contre les violences faites aux femmes

 

Laure Lechatellier répond à une question simple : « Face à ce fléau, que pouvons-nous faire ? »

 

…En présentant la politique de lutte du Conseil Régional d’Ile-de-France suivant quatre grands axes :

 

Evidemment, l’ouverture de l’observatoire régional des violences faites aux femmes, qui permettra l’amélioration de la connaissance de ces violences.

La formation des futurs professionnels du Travail Social à ces problématiques. Un module spécifique a été mis en place et à ce jour 1500 étudiant-e-s ont déjà été formé-e-s

La protection et le signalement des femmes victimes, avec notamment l’expérimentation avec succès du dispositif de « Téléphones d’alerte pour les femmes en très grand danger »(136 femmes et 210 enfants protégés grâce à ce système à ce jour)

L’accompagnement et l’hébergement d’urgence des victimes.

 

En conséquence, un budget de 200 000€ a été dégagé pour un appel à projets des associations et la bonification des structures existantes.

 

Mais le travail est collectif, à nous tous, citoyennes et citoyens, de faire progresser le débat, de faire connaître ces actions et de travailler ensemble à la résolution de cette problématique d’un autre âge !

 

Nous vous invitons à visionner la Vidéo complète en début d’article ! http://idf.eelv.fr/intervention-laure-lechatellier-violences-femmes/

Tag(s) : #Droit de l'Homme

Partager cet article

Repost 0