Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grand format, luxueux papier glacé, « l'édition spéciale » du journal municipal de Bagnolet ressemble plus à un prospectus électoral qu'à un journal d'informations locales. D'ailleurs, on n'y trouve aucune information locale : essentiellement, il y a les déclarations des élus de la nouvelle majorité et des articles présentant leurs bonnes intentions.

Pour la mise en pratique, c'est autre chose ! Il semble évident, avec ce coûteux matériel, que ce n'est pas le budget de la communication qui sera mis à contribution pour réduire la dette de Bagnolet ! Pas de rupture avec l'équipe précédente de ce côté-là. Sur la tentation de la démesure qui a conduit M. Eveberbecq à sa perte, non plus, à voir la taille du prospectus. Et sur le fond, rien de bien nouveau, les slogans ressassés pendant la campagne électorale et une bien pauvre argumentation. 

Faut-il s'en étonner ? La liste citoyenne reçoit un « traitement de faveur ». Elle est transformée en « groupe EELV » par les nouveaux propagandistes zélés de la mairie . Ce qu'elle n'a jamais été. Ce qu'elle n'est toujours pas. Il y a deux membres d'EELV sur les quatre élus de la liste citoyenne. Pourquoi ne pas dire la vérité ? L'enfumage continue. Nous avions dénoncé « la tentation de la rumeur » entre les deux tours des élections. C'est ce reflux des valeurs morales, quand la fin justifie n'importe quel moyen, qui signe la mort de la gauche et qui fait le terreau du FN.

Bagnolet vue d'avion, c'est la Une de « l'édition spéciale » du journal municipal. Et bien, il serait temps d'atterrir, la campagne électorale est finie, il est temps de changer de cap et de se mettre au service des habitants, en vrai, pas dans les discours.

Tag(s) : #Vie municipale

Partager cet article

Repost 0