Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

221b1b9fa9

 

Pourquoi partez-vous en guerre contre l’obsolescence programmée ?

 

« C’est un sujet qui me tient à cœur pour des raisons à la fois morales et très pragmatiques. Comme beaucoup de monde, j’en ai eu assez de constater que le matériel informatique que j’achetais pour moi ou pour mes collaborateurs au Sénat tombait en panne subitement quelques temps avant la garantie, ou qu’il faille changer de téléphone portable régulièrement…et devoir trouver le nouveau chargeur correspondant !

 

En tant que consommateur, que citoyen et que Sénateur écologiste, je ne pouvais pas me résigner. Le gaspillage engendré par l’obsolescence programmée a des impacts dramatiques sur l’environnement : aujourd’hui, 16 à 20 kg de déchets d’équipements électriques et électroniques sont jetés par personne et par an en France. Déchets qui sont pour la plupart incinérés au lieu d’être recyclés. Il faut donc une action législative pour garantir le droit aux consommateur d’utiliser des produits fiables, réparables et durables »

 

Quelles mesures proposez-vous pour remédier à ce phénomène ?

 

« Je propose tout d’abord d’inscrire dans la loi le délit d’obsolescence programmée, afin de mieux protéger les consommateurs. Je souhaite également étendre les durées de garanties de 2 à 5 ans pour inciter les fabricants à concevoir des appareils qui durent plus longtemps et rendre obligatoire la mise à disposition des pièces détachées pendant 10 ans.

 

C’est affligeant de voir qu’aujourd’hui on jette des produits presque neufs seulement parce qu’on ne trouve pas de pièces de rechange ! Je propose aussi d’instaurer une bonus/malus sur l’éco contribution pour inciter la production et l’achat de produits plus fiables. Enfin, pour trouver des alternatives à nos modes de consommation actuels, je demande un rapport au Gouvernement sur les perspectives de l’économie de la fonctionnalité, c’est-à-dire acheter l’usage du bien plutôt que le bien lui-même : voyez le succès du Vélib à Paris, les gens n’ont plus nécessairement besoin d’être propriétaires des biens pour être satisfaits. On pourrait l’étendre à bien d’autres biens de consommation. »

 

Qu’attendez-vous de cette loi ?

 

« Cette loi aura un impact positif aussi bien sur l’environnement que sur le porte-monnaie des Français, j’en attends donc beaucoup. Le sujet sera discuté dans le débat parlementaire autour du projet de loi de Benoît Hamon sur le projet de loi consommation. Nous pourrons envisager des amendements sur le texte afin d’aller dans le sens de mes propositions. Si le résultat n’est pas suffisamment concluant, nous envisagerons de profiter des niches parlementaires du groupe écologiste pour inscrire la proposition de loi a l’ordre du jour du Senat. »

 

Consultez la proposition de loi contre l’obsolescence programmée et pour l’allongement de la durée de vie des produits

Tag(s) : #Economie

Partager cet article

Repost 0