Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 bateau-coulant-200.jpg

 

Après les dernières élections municipales, une des premières décisions du maire avait été de liquider les conseils de quartier qui existaient depuis de nombreuses années à Bagnolet et disposaient d’une charte co-élaborée avec la population. (On peut relire « quel avenir pour les conseils de quartier ? », un article de fond de juin 2008)

 


Il s’en est suivi une « suspension » des conseils de quartier pendant des mois (il leur était même interdit de se réunir dans les locaux municipaux, quelle violence contre les habitants !) puis par une reprise en main sous la houlette d’un élu de la majorité municipale. Il y a un an encore, le maire défendait sa méthode en évoquant « cinq conseils de quartier par an ». Les conseils de quartier avaient été réformés sous prétexte d’efficacité « pour sortir des débats stériles ». La présidence devait être assurée par un maire-adjoint, chargé « d’animer » le conseil de quartier et de fixer l’ordre du jour et la date de la réunion.

 


Aujourd’hui chacun peut le constater : l’efficacité n’est pas au rendez-vous. Sous l’action du maire et de ses amis, les conseils de quartier ont bel et bien disparu de Bagnolet. Aucun ne s’est tenu cette année. Certains se sont réunis une fois l’an dernier. Où sont passés les « animateurs » ? Rien n’a été fait depuis deux ans maintenant. Si le but poursuivi était d’associer les citoyens, la méthode n’était pas la bonne, nous en avons la preuve maintenant.

 


Mais voilà-t-il pas que de nouveaux « conseils de quartier » sont annoncés par de luxueuses brochures publicitaires –grand format, couleurs et papier glacé- dans toutes les boîtes aux lettres de la ville ? C’est qu’avec ses conseillers et ses amis promoteurs, le maire a des projets ! Et il veut les faire partager par la population. Oyez, oyez, bonnes gens ! Et donc « 2 premiers mois d’échanges » sont annoncés pour avril et mai. En fait, ces deux mois se réduisent à deux semaines du 4 au 20 mai. Chaque réunion sera introduite par un « clip » publicitaire.

 


Soyons clairs : il n’est pas illégitime que les élus organisent des réunions publiques pour présenter leurs projets mais cela n’a pas grand chose à voir avec des conseils de quartier, lieux d’écoute et de construction politique avec la population, surtout quand lesdits projets sont déjà bien avancés et négociés avec des promoteurs… Les BagnoletaisES pourront-ils-ELLES faire dérailler ces scénarios écrits à l’avance et se faire entendre malgré tout?

 

PS : en tout cas, certainEs essaient ! Car, comme vous le savez peut-être, l’autre grande innovation (en plus des réunions) du maire consistait à créer un nouveau site Internet www.bagnoletbouge.com Mais, pas de chance ! Des citoyens ont été plus rapides que lui pour réserver le nom du domaine. Regardez, Bagnolet bouge encore !

Tag(s) : #Vie municipale

Partager cet article

Repost 0