Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

carton-rouge1Un article du Parisien du 15 mars 2013 - Marie-Pierre Bologna

 

Quelques commentaires sur cet article :

 

1) la concertation sur ce projet n'a jamais existé. Le peu de réunions organisées étaient des réunions d'informations. Les remarques des habitant(e)s n'ont jamais été prises en compte.


2) Comment les locaux peuvent accueillir 1400 agents ??? Actuellement un peu moins de 1200 feuilles de paie sont rédigées. Il faut savoir que les salariées des crèches, des PMI, du centre de santé, des écoles, du centre technique municipal, de la médiathèque, des centres de quartier...... vont rester dans leurs structures respectives.

Par ailleurs, il faut savoir qu'en 2013, une soixantaine de salarié(e)s vont être transféré(e)s à Est Ensemble.

 

En conséquence, un centre admnistratif totalement disproportionné par rapport aux besoins réels.


3) Le cout annoncé de 35 millions d'euros est inférieur à la triste réalité. En effet, selon nos informations ce coût sera supérieur à 40 millions d'euros !!! Délirant !!!

 

 

Le nouvel hôtel de ville est entièrement sorti de terre à Bagnolet. Et il est loin de faire l’unanimité chez les habitants du quartier qui le découvrent.

 

Etouffant, faramineux sont les mots qui reviennent le plus souvent.

 

Désormais, entre l’ancienne mairie rénovée et un nouveau bâtiment rond, un autre large édifice de sept étages occupe l’espace pour remplacer l’ancien bâtiment administratif vétuste. Le gros œuvre est terminé. Les ouvriers posent portes et fenêtres. « L’architecture n’est pas laide. C’est juste beaucoup trop grand. Ici, nous sommes dans un village. Ce n’est pas Paris », estime d’abord Gustavo qui s’est installé rue Sadi-Carnot avec sa femme et ses enfants il y a cinq ans.

 

Le nouveau centre administratif qui réunira en tout 11 200 m² de bureaux forme d’un côté un bloc de béton blanc arrondi. Dans la continuité, une façade de métal façon moucharabieh orne le bâtiment à l’allure légère. « C’est plus prétentieux que beau, surtout pour une des villes les plus endettées du département. C’est nous qui payons l’addition. Nous avons notre mot à dire », s’emporte un autre habitant.

 

Le projet de réfection de l’ancien centre administratif a pourtant eu le temps de mûrir et il a été présenté aux habitants. « Nous en parlons depuis plus de dix ans. Il y a eu toute la concertation voulue sur le sujet, assure-t-on en mairie. Les gens n’ont qu’à participer et donner leur avis lors des concertations. Nous ne pouvons pas en tenir compte une fois les projets concrétisés. »

 

De fait, l’enquête publique sur l’aménagement du quartier, dit zone d’aménagement concerté Benoît-Hure démarre lundi en mairie, de 9 heures à midi, en présence du commissaire enquêteur. Sont consultables à cette occasion les études d’impact de l’hôtel de ville et surtout du programme mixte de logements, activités et commerces à venir autour de la place Salvador-Allende.

 

Quant au nouvel hôtel de ville, c’est au mois de mai qu’il doit être livré, avec son nouveau centre administratif. Il ne regroupera pas moins de 1 400 agents, aujourd’hui dispersés un peu partout dans la ville. Il accueillera également les séances du conseil municipal. « C’est sans doute mieux pour l’organisation de la mairie. Reste que c’est surdimensionné. On étouffe au milieu », juge encore Malika.

 

Le coût des travaux qui s’élève à 35 M€ est une autre source de mécontentement des riverains. « C’est du gaspillage. Cela aurait pu être plus petit et moins cher », conclu Hakim, qui préférerait davantage d’attention et de moyen dédiés à la propreté.

Tag(s) : #Vie municipale

Partager cet article

Repost 0