Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0000bEELV fond-blanc

Les grandes cultures franciliennes ne sont pas au bord de la ruine : le cours du blé sur le marché international se porte bien, merci, et les subventions européennes, payées par nos impôts, se déversent en abondance dans les grandes exploitations franciliennes.

 

L’Europe paie et en contrepartie renforce, modestement, ses ambitions environnementales, est-ce si scandaleux ? Non, bien sûr. Mais il vrai que dans notre pays, toujours en retard sur la qualité environnementale, cela peut paraître encore, à certains, incongru.

 

Nous invitons les agriculteurs d’Ile-de-France à ne pas participer à cette manifestation, à ne pas répondre à l’appel des responsables de la Fdsea et des JA et à travailler aux évolutions nécessaires de l’agriculture francilienne.

 

Saura-t-elle demain répondre à la demande grandissante de productions de qualité et de proximité ?


Saura-t-elle se diversifier pour fournir nos commerces et nos restaurations collectives en légumes, en fruits, en produits laitiers, en viande qui n’auront pas à parcourir quelques centaines ou milliers de kilomètres inutiles et nuisants ?


Saura-t-elle retrouver un équilibre entre grandes cultures, élevages, maraîchage et arboriculture ?


Saura-t-elle participer à une relocalisation des emplois de production et de transformation ?

 

Les écologistes ne sont pas les adversaires de l’agriculture. En Ile-de-France, ils en sont même les meilleurs alliés pour la sauvegarde des terres agricoles contre la pression immobilière.

 

L’éco-taxe, qui ne pèsera rien dans le transport des céréales, n’est qu’un prétexte pour freiner toute réforme agricole incitant à plus de qualité, plus de proximité et plus de respect de l’environnement.

 

Si nous savons que la lourdeur administrative pèse sur la vie quotidienne des agriculteurs, nous savons aussi qu’ils sont de plus en plus nombreux à être persuadés, en leur for intérieur, des nécessaires évolutions.

 

Pour être en accord avec les aspirations de leurs concitoyens, nous les appelons à se saisir de cette occasion pour signifier à leurs leaders qu’ils poussent la botte de paille trop loin.

Tag(s) : #Agriculture

Partager cet article

Repost 0