Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0000a-EELV fond-vert

 

Amina Sbouï, militante tunisienne Femen, ainsi que les Femens françaises Pauline Hillier et Marguerite Stern et l’allemande Josephine Markmann sont incarcérées dans les prisons tunisiennes pour avoir revendiqué le droit à disposer de leur corps.

 

EELV dénonce cet acharnement contre ces militantes, qui revendiquent un principe fondamental : la liberté !

 

Dans ce contexte politique, EELV soutient l’avancée des acquis des femmes tunisiennes, notamment en matière de violences longuement tues.

 

Une cause, celle des droits des femmes tunisiennes en l’occurrence, ne doit en aucun cas conduire en prison.

 

EELV exige leur libération immédiate et exprime son entière solidarité aux militantes féministes qui luttent pour la démocratie et faire reconnaître leurs droits.

 

EELV tient par ailleurs à exprimer sa solidarité et sa plus grande admiration pour toutes les femmes tunisiennes qui ont pris une part essentielle dans la révolution tunisienne, l’instauration de la démocratie et qui se battent au quotidien avec courage et détermination pour la renforcer et la faire vivre.

 

Tag(s) : #Droit de l'Homme

Partager cet article

Repost 0