Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1111b-idf2

 

Mounir Satouri, Président des élu/es EELV du Conseil régional d’Ile-de-France

 

Le gouvernement a présenté mercredi 3 juillet sa nouvelle version de la métropole de Paris. Encore une fois, les élus écologistes régionaux déplorent l’absence de simplification du millefeuille territorial (avec notamment la suppression des départements) et la confiscation d’un débat par les grands élus.

 

Dans cette énième version, les conservatismes reviennent à la charge : c’est le grand retour des maires aux dépens des intercommunalités et de la région. Difficile de voir comment on résoudra la crise du logement en leur laissant la main sur les politiques de logement au sein de la future métropole. Difficile de voir comment on arrêtera l’étalement urbain et comment on fera le lien avec les territoires ruraux en enlevant à la Région son pouvoir prescripteur garant de l’équilibre et de l’égalité des territoires.

 

Il est grand temps de redonner un souffle démocratique aux collectivités locales. C’est en proposant aux citoyens un schéma simple et lisible, basé sur un nombre limité d’échelons dont les membres seront élus à la proportionnelle, qu’on redonnera légitimité et efficacité aux politiques publiques.

 

Au delà des mécanismes institutionnels, l’important est d’apporter des solutions aux problèmes du quotidien. Si les habitants n’ont pas leur mot à dire, la plus sophistiquée des organisations ne sera qu’une tour d’ivoire sans pouvoir sur le réel. Sans un sursaut de simplification et d’implication citoyenne, nous risquons une nouvelle fois de rater le coche.

 

Tag(s) : #actualités nationales

Partager cet article

Repost 0