Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

acipa

 

Par Pascale Chiron, Adjointe EELV au maire de Nantes, Gaëlle Rougier et Sylviane Rault, conseillères régionales EELV de Bretagne, Jean-Philippe Magnen, vice-président du conseil régional des Pays de la Loire,  Vincent Dulong, adjoint EELV au maire d’Angerset François de Rugy, Député EELV de Loire-Atlantique


Le 8 mai dernier, Ouest France publiait une tribune des « jeunes élus » socialistes en faveur de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

 

Une « jeune génération » qui faute d’idées nouvelles nous ressassent un argumentaire bien démodé : NDDL est le symbole d’un « nouveau modèle pour l’Ouest » dans une société où le développement économique est le « seul à même d’assurer la cohésion sociale et la qualité de la vie » .

 

Europe Ecologie-Les Verts leur répond :

 

JEUNES ELUS, VIEILLES IDEES !

 

Dommage ! Des élus qui se présentent comme « jeunes « , aspirant à devenir N°1, annoncent soutenir le projet d’aéroport à Notre-Dame des Landes : on en attendait des arguments neufs et des propositions nouvelles. Eh bien non, les nouvelles têtes en restent aux vieilles idées.

 

Mais pourquoi se fendre, aujourd’hui, à la veille de la grande chaîne humaine du 11 mai contre le nouvel aéroport, d’un tel billet à l’argumentaire tellement attendu en faveur de l’aéroport ?

 

Ces quatre signataires essaient-ils donc de nous jouer l’effet « génération » pour porter leur candidature aux élections de 2014 et 2015 ? Mais auprès de qui ? et pourquoi par une tribune publique ENSEMBLE en faveur de l’aéroport NDDL qui, au final, s’avère plus être un acte d’allégeance qu’une revendication d’indépendance. Leur est-il si impossible que cela de bouger une oreille dans le champ des idées ?

 

50 ans que ce projet est sur la piste, 50 ans qu’il peine à décoller et nos « jeunes élus » socialistes proposent de construire un modèle nouveau pour l’Ouest avec Notre-Dame-des-Landes sans prendre en compte les changements fondamentaux que même certains de leurs aînés tentent de s’approprier ! Changement climatique, transition énergétique et écologique, préservation des ressources et du foncier, etc… Ils utilisent ces mots sans en intégrer la substance dans leur analyse et leur choix !

 

Ils n’essaient surtout pas de proposer du neuf ou d’explorer des champs d’action d’une politique innovante qui pourrait s’inspirer d’une relocalisation de l’économie au bénéfice de nos territoires du grand ouest qui ont de nombreux atouts pour développer une vraie alternative à l’économie mondialisée.

 

Mesdames et Messieurs les « jeunes élus » socialistes, non le débat autour de Notre-Dame des Landes ne se réduit pas à une stérile opposition entre la raison économique et un idéal écologique. A toutes fins utiles, relisez d’ailleurs les conclusions de la Commission du dialogue, mandatée par le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, pour vous persuader de la fragilité et des lacunes de l’analyse économique des porteurs du projet.

 

Mais surtout, Mesdames et Messieurs les « jeunes élus » socialistes, ne soyez pas seulement des rénovateurs du système PS. Osez ruer dans les brancards. Osez prendre du champ et de la hauteur de vue face aux arcanes parfois poussiéreux de l’appareil socialiste. Osez construire du neuf, et osez – pourquoi pas ? – le construire avec les écologistes – pour relever en même temps tous les défis du monde qui vient : écologique et économique, assurant cohésion sociale et qualité de la vie.

 

Pascale Chiron, Adjointe EELV au maire de Nantes

 

Gaëlle Rougier et Sylviane Rault, conseillères régionales EELV de Bretagne

 

Jean-Philippe Magnen, vice-président du conseil régional des Pays de la Loire

 

Vincent Dulong, adjoint EELV au maire d’Angers

 

François de Rugy, Député EELV de Loire-Atlantique

Tag(s) : #Transports

Partager cet article

Repost 0