Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

111header4

 

Le sommet climatique de Varsovie s’est clôturé le 23 novembre après deux semaines de débats et d’ultimes tractations. Les délégués sont finalement parvenus à un accord « a minima » sur les trois axes fixés pour cette conférence, à savoir une feuille de route en vue de la conférence de Paris en 2015, le financement et la décision de créer un mécanisme « pertes et dégâts » dus au changement climatique. Plus que jamais, c’est à l’Union européenne de montrer l’exemple.

 

C’était l’objectif de l’Union européenne à Varsovie : préparer la conférence climatique de Paris en 2015, à laquelle un accord climatique ambitieux devra être trouvé et signé par tous les Etats participants. Résultat des courses : un plan de travail imprécis a été acté. Un programme qui devrait permettre, au plus tôt en mars 2015, de définir en amont les engagements auxquels les Etats devront se plier pour limiter le réchauffement climatique et agir pour lutter contre ses effets d’ores et déjà palpables.

 

L’Union européenne semble se réjouir de ce résultat. Ses représentants ont même appelé tous les autres participants à « bien faire leurs devoirs » une fois rentrés chez eux... Mais les Etats-membres de l’UE sauront-ils tenir parole et restés crédibles auprès de leurs partenaires ? Dans deux ans, le sommet climatique de l’ONU aura lieu une nouvelle fois chez nous, dans l’Union et celle-ci ne peut pas prendre le risque d’échouer. Pour cela, elle doit dès maintenant débattre entre Etats-membres des enjeux soulevés par le réchauffement climatique et se préparer au premier Conseil des ministres qui se tiendra à Bonn en juin 2014, et ensuite à un nouveau sommet de l’ONU en septembre.

 

La principale inquiétude que représentent les émissions de gaz à effet de serre n’a même pas été mise sur la table lors du sommet qui vient de se clôturer à Varsovie. Pour faire en sorte que nous restions concentrer sur l’objectif d’un maintien du réchauffement climatique en dessous de 2 °C, l’Union européenne doit rapidement se fixer à elle-même des objectifs ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour 2030 (au moins 60 % de réduction), de développement des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique.

 

C’est le seul moyen d’atteindre une « décarbonisation » de nos économies. Charbon, gaz de schiste et énergies fossiles « sales » doivent disparaître de notre mix énergétique, si nous voulons sérieusement protéger la planète et contenir son réchauffement. L’Union européenne devra également poursuivre ses efforts pour surmonter les divisions entre pays pauvres et pays riches, et rester vigilants pour que les plus vulnérables qui appellent de tout cœur à une justice climatique, à l’équité et à une solidarité financière, soient entendus.

 

C’est en montrant l’exemple que l’Union européenne sera capable, à Paris en 2015, de mener les négociations et de prouver qu’avec un peu de volonté politique, il est possible de changer les choses. Nous ne voulons pas d’un succès diplomatique qui maintiendrait le processus onusien en place sans aucun résultat, nous voulons un succès pour la planète et la maîtrise globale et collective du réchauffement de l’atmosphère.

 

Pertes et dégâts subis à cause du réchauffement climatique

 

Les pays riches sauront-ils soutenir et accélérer les travaux pour comprendre, réduire et compenser les pertes et préjudices liés aux effets néfastes du changement climatique ? Cette problématique a largement bloqué les négociations à Varsovie, opposant les pays en développement (premières victimes des catastrophes climatiques) qui réclament un mécanisme de compensation, et pays riches. Les associatifs présents sur place (Greenpeace, Friends of earth... ) ont d’ailleurs quitté la conférence deux jours avant sa clôture officielle pour dénoncer le manque de solidarité et l’immobilisme des délégués à ce sujet.

 

Écoutez leurs revendications (en anglais) dans cette vidéo

 

.

 

 

Retrouvez la campagne "Climat" des eurodéputés Verts/ALE sur leur site : Stopclimatechange.net

Tag(s) : #Déreglement climatique

Partager cet article

Repost 0