Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

logo groupe ecologisteParis, le 16 juillet 2013

 

Barbara Pompili et François de Rugy, coprésidents du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, ont été reçus ce matin par le Président de la République.


Alors que le gouvernement prépare des textes budgétaires essentiels, que la conférence environnementale de septembre se prépare, que le débat sur la transition énergétique approche de sa conclusion, mais aussi après les doutes et les interrogations nés de l’épisode du limogeage de Delphine Batho, les deux responsables écologistes ont échangé avec François Hollande sur les grands rendez-vous des prochaines semaines.


La rencontre leur a notamment permis de préciser les attentes des écologistes sur la question fiscale – et leur impatience de voir enfin mise en œuvre une fiscalité écologiquement intelligente et socialement juste - , sur le budget de l’écologie – ceux du ministère et des agences qui en dépendent-, sur la nécessité d’aboutir rapidement à une Loi de transition énergétique qui traduise les engagements pris en matière de réduction de la part du nucléaire dans la consommation nationale et enfin sur les volets essentiels de la conférence environnementale – qu’il s’agisse de la préservation de la biodiversité ou de la reconnaissance de nouvelles formes de développement économique respectueuses de l’environnement.

 

Ils ont plaidé pour une majorité plus engagée sur l’écologie, plus déterminée dans l’accompagnement du développement d’activités économiques créatrices d’emplois et plus respectueuse dans son fonctionnement de la diversité qui fait sa force.


Les écologistes se veulent la composante réformiste de la majorité, et les coprésidents ont indiqué à François Hollande que les parlementaires écolos seraient très attentifs à ce que les engagements pris devant les Français soient tenus. Dans cet esprit, ils ont accueilli avec satisfaction l’engagement présidentiel d’un projet de loi gouvernemental sur la fin de vie pour la fin de l’année 2013.


Après une heure d’entretien, Barbara Pompili et François de Rugy ont rendu compte de leur entrevue à leurs collègues député-e-s, en insistant sur la nécessité de disposer de réelles propositions d’action de la part du gouvernement, au-delà des assurances renouvelées par le Président sur la fermeture de Fessenheim ou encore la mise en œuvre de la réforme de la fiscalité écologique dès le prochain budget.


C’est sur la base de propositions écrites transmises au Président de la République et au gouvernement que les chefs de file écologistes sur les questions fiscales rencontreront Bernard Cazeneuve, le ministre du budget, dès la semaine prochaine et qu’une demande pour un rendez-vous rapide a été formulée auprès de Philippe Martin, ministre de l’écologie.

Tag(s) : #actualités nationales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :