Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1111b-idf2Les élu/es EELV ont fait adopter le 14 février au Conseil régional leur plan d'action en faveur d'une économie locale et collaborative. Des appels d'offre vont être lancés qui permettront d'aider à structurer les projets de monnaies complémentaires, de plate-formes de troc entre particuliers, associations ou entreprises. D'autres appels d'offre concerneront le financement participatif ("crowdfunding").

 

 

Le communiqué de presse envoyé sur l'économie locale et colaborative :

 

 

 

#Entraide, #solidaritéterritoriale, #échange… tels sont les mots clés du plan d’action discuté lors de cette session par les écologistes du Conseil régional d’Ile-de-France qui vont lancer des aides aux monnaies alternatives et à la promotion des modes d’échange.

 

Une fois par an, les élu/es des différents groupes peuvent développer un plan d’action complet sur un thème de leur choix. L’année passée, les élu/es écologistes ont ainsi choisi de se consacrer aux jardins solidaires. 75 projets ont bénéficié de ces aides pour un montant moyen de 4000 euros.

 

Cette année, les élu/es écologistes ont choisi de générer de nouveaux modèles d’interaction sociale, de création d’emplois… Par différents appels d’offres, aides financières et structurelles, les élu/es régionaux vont encourager le financement participatif, la création de monnaies complémentaires, le troc entre particuliers, associations ou entreprises.

 

#Monnaieslocales. Il existe déjà plus de 4 000 monnaies complémentaires dans le monde, qui ont prouvé qu’elles favorisaient les échanges locaux. Emises par une structure dédiée en échange de monnaie réelle, elles ont une durée limitée dans le temps pour éviter la thésaurisation. Elles sont acceptées localement ou échangées contre des services. La région lancera un appel à projet pour cofinancer et coordonner de telles initiatives.

 

#Trocentreparticuliers. Echange une heure de cours de piano contre aide juridique… les systèmes d’échanges locaux de biens ou de services commencent à se développer et démontrent là aussi, en ces temps difficile, leur importance pour créer du lien social et lutter contre la pauvreté. 20% des adhérents de ces plate-formes sont sans emploi et 50% ont des revenus annuels inférieurs à 20 000 euros. 450 réseaux ont ainsi été identifiés, dont une cinquantaine en Ile-de-France. Les « accorderies », qui concernent les échanges de service uniquement, comptabilisées en heures, sont plus récents. Il en existe une dans le XIXe arrondissement depuis 2011, par exemple. Là encore, la région soutiendra financièrement et structurellement le développement de telles initiatives.

 

#échangesinterentreprises. Même si le système est peu répandu en France, l’équivalent de 12 milliards de dollars ont été échangés ainsi entre entreprises sous forme d’échanges de service ou d’actifs non valorisés en interne, d’après l’organisme international dédié, l’IRTA (International reciprocal trade association). Ces échanges d’actifs non valorisés en interne ou de services

 

Une étude réalisée en Janvier 2013 par le ministère du redressement productif anticipe un gain d’activité de 3 à 5% pour les entreprises impliquées dans des plate-formes d’échanges inter-entreprises. La région identifiera et soutiendra des projets porteurs dans ces domaines, notamment autour des PME et des secteurs prioritaires de la région.

 

#économiedefonctionnalité. Privilégier l’usage des biens à leur consommation. Ce modèle d’économie de fonctionnalité est le modèle d’avenir selon les élu/es écologistes. La Région développera l’information et la promotion de ce modèle dans le cadre des projets qu’elle finance.

 

#financementcollaboratif. La région soutiendra le financement participatif et local de projets ou de création d’entreprises (dit « crowdfunding »). Déjà en France, 15 000 projets auraient déjà vu le jour de cette manière en levant 6 millions d’euros. Aux Etats-Unis, le modèle a permis de lever 1,15 milliard d’euros en 2011.

 

Vous trouverez l’ensemble des éléments sur ces plans d’action sur notre site web, à l’article « Pour une économie locale et collaborative ».

 

Tag(s) : #Economie

Partager cet article

Repost 0