Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Aux portes de Paris, au Fort de Vaujours, un ancien site militaire utilisé pour développer des détonateurs de bombes atomiques, des projets sans aucune garantie pour la santé des populations, sont sur le point de voir le jour.

Un contexte de pollution très lourd

Cette ancienne fortification militaire a été utilisée par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA)

  • pour y développer les détonateurs des bombes atomiques de l’armée Française.
  • pour y pratiquer sur le site des essais nucléaires

Une contamination des sols a été confirmée en 2001 par la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendante sur la Radioactivité), la SUBATECH et par le CEA lui-même !

A cette pollution exceptionnelle en proche banlieue, s’ajoutent des risques non moins importants liés à laprésence d’explosifs en subsurface, de pollutions chimiques et aux métaux lourd.

Tandis que les taux sont de 36% pour les hommes et 26% pour les femmes en Seine et Marne,  (Source : Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France)

Un projet d’exploitation en cours de validation sans aucune garantie sanitaire pour les habitants

Depuis 2010, le site est la propriété de la société BP PLACO (Placoplâtre), filiale du groupe St-Gobain, et de la Communauté d’Agglomération de Marne et Chantereine.

  • Placoplâtre souhaite détruire le fort et extraire des millions de m3 de terres potentiellement contaminées afin d’y ouvrir une carrière de gypse (pierre à plâtre) à ciel ouvert.
  • La Communauté d’Agglomération de Marne et Chantereine (CAMC), propriétaire de 11 hectares, souhaite y implanter une zone d’activité économique.

Le 04 avril 2013, les conseillers municipaux de la ville de Courtry ont voté à l’unanimité la révision du Plan Local d’Urbanisme afin de permettre la réalisation de ces projets.

Tout est donc en marche pour ce qui pourrait être un des plus grands désastres sanitaires de l’Est Parisien, voire de la région parisienne.

Il est donc urgent de réagir avant qu’il ne soit trop tard.



Pour en savoir plus :

Référez-vous au Blog « Les Abesses de Gagny-Chelles« , qui reprend pas après pas la chronique de ce drame annoncé.

Tag(s) : #Nucléaire

Partager cet article

Repost 0