Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

dettes toxiquesLa gestion de notre ville par cette majorité municipale aura vraiment coûté très chère aux bagnoletais(e)s.

 

Souvenez-vous, le maire et sa majorité ont renégocié en tout discrétion en 2012, 2 prêts toxiques.

 

L’examen attentif du compte administratif 2012, présenté au conseil municipal du 27 juin et voté par une grande partie de la majorité, nous permet de révéler une renégociation scandaleuse au détriment des Bagnoletais(e)s mais au bénéfice de Dexia.

 

Ces 2 prêts représentaient au 1er janvier 2012 un capital à rembourser pour notre ville de 13 millions d’euros.

Après la renégociation pour faire passer ce prêt d’un taux variable à un taux fixe, le capital que doit rembourser la ville s’élève à 26,3 millions d’euros soit une augmentation du prêt de 13,3 millions d’euros. Sans compter une soulte de 1,5 millions qu’a dû payer la ville.

 

Soit un coût global de 14,8 millions d’euros payé par les Bagnoletais par la faute d’une majorité municipale incapable de gérer notre ville.

 

Dernier point, ces prêts sont affectés d’un taux d’intérêt très important de 5,70% alors que les autres prêts de la ville pour l’année 2012 sont à 4,50% soit encore un coût supplémentaire de 4 millions d’euros.

 

Cette renégociation calamiteuse est l’équivalent de la construction d’une école !!!

 

Enfin, il faut savoir qu’il reste encore 30 millions d’emprunts toxiques soit 25% de la dette totale de Bagnolet.

 

Si nous sommes élus en mars 2014, nous refuserons de payer cette dette et de rentrer dans ce type de négociation. Nous porterons le dossier devant les tribunaux car cette dette est illégitime.

Tag(s) : #Conseil municipal

Partager cet article

Repost 0