Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  psa.jpeg

La politique industrielle de PSA basée notamment sur les délocalisations va se traduire dans notre département déjà bien éprouvé, par une véritable catastrophe économique et sociale.

 

On prévoit déjà 6000 pertes d'emplois (PSA et sous-traitants) et ce nombre pourrait atteindre 10000 ! Voilà maintenant trois ans que le projet de fermeture est connu des salariés et depuis bien plus longtemps des pouvoirs publics.

 

Depuis, rien n'a été fait ni par PSA ni par le gouvernement précédent , ni même par l'actuel pour anticiper ce naufrage. Dans ce contexte les bonnes âmes seraient malvenues de s'offusquer du caractère défensif et parfois incantatoire de certains syndicats.

 

Ce sont PSA et les pouvoirs publics qui sont avant tout responsables de cette désespérance. Aujourd'hui, aucun projet digne de ce nom ne vient compenser ce tsunami. Seule perspective: le plan social. Aujourd'hui les salariés et les élus locaux, le maire d'Aulnay notamment, sont laissés à eux-mêmes. L'appui des pouvoirs publics est d'une insoutenable légèreté.

 

C'est inadmissible pour notre département et pour tous ceux qui souffrent et vont souffrir de cette incurie. Pendant ce temps-là, les promoteurs sont à l'affût des immenses terrains de PSA. Il faut que l'Etat empêche tout accaparement du foncier qui pourrait servir à la mise en place d'une plate-forme industrielle diversifiée qu'il donne des perspectives aux salariés en terme de nouveaux projets industriels, de maintien des rémunérations, de création d'emplois et de formation à la reconversion.

 

Communiqué de presse d'alien Archimbaud, sénatrice EELV de Seine-Saint-Denis : http://alinearchimbaud.eelv.fr/psa-aulnay-sous-bois-soutien-aux-grevistes-zero-licenciement/

Tag(s) : #Economie

Partager cet article

Repost 0