Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ialinemages

 

Aline Archimbaud, sénatrice écologiste de Seine-Saint-Denis, s'est rendue ce mardi 05 février au rassemblement de soutien aux personnels de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois.

 

Les salariés du site sont en grève reconductible depuis le 16 janvier pour protester contre la fermeture annoncée de l'usine.

 

La fermeture du site signifie que 8 000 à 12 000 personnes supplémentaires, dans le département le plus pauvre de France métropolitaine, vont se retrouver en situation de grande précarité.

 

Pour Aline Archimbaud : « Il est hors de question de se résigner à ce que le site d’Aulnay-sous-Bois ferme. Ce qui implique de construire une solution nouvelle, à l'instar des propositions de la CGT à Sandouville. Pour cela, il faut dépasser la seule vision comptable et court-termiste. Il y a des coûts sociaux à prendre en compte. »

 

Elle estime que le Gouvernement doit prendre ses responsabilités et mettre en place de toute urgence un plan stratégique de reconversion afin de préserver l’appareil économique, industriel, et donc les emplois.

 

Il est également impératif de garantir les revenus et les salaires des employés pendant la transition, sans aucun licenciement !

 

Elle demande la création d'un fonds national et de 22 fonds régionaux de conversion financés par une taxe de 1% sur les dividendes.

 

Pour cela, il est indispensable d’évoluer vers un produit du 21e siècle : lutter contre l’obsolescence programmée pour des véhicules plus robustes et solides, des véhicules sobres, de petite taille, à encombrement minimal (réduction des embouteillages et des difficultés de stationnement), à coût d’achat et d’usage moins élevé.

 

« La crise n’a pas été anticipée par les constructeurs. Les salariés de cette industrie, menacés par dizaines de milliers, ne doivent pas être victimes de cette cécité stratégique comme le furent par le passé ceux de la sidérurgie. »

Tag(s) : #Economie

Partager cet article

Repost 0