Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

E98A8684C'est à une véritable démonstration d'écologie populaire que s'est livrée la liste citoyenne conduite par Mireille Ferry, samedi 25 janvier dans les rues de Bagnolet. Le « Bajobus », en l'occurrence un gros bus de la RATP aux couleurs de la liste citoyenne, a fait un large tour de la ville marquant des arrêts aux points névralgiques de la ville. Il s'agissait de donner à voir ce que pourrait être une desserte locale, reliant les différents quartiers, donnant accès aux équipements administratifs ou sportifs, bref recousant une ville passablement déchirée. Les blessures, les barrières entre les quartiers, les activités, les populations, etc., ne sont pas seulement dans les têtes, elles sont inscrites dans la géographie urbaine. « Réparons Bagnolet » prend alors tout son sens. Si la proposition de créer le « Bajobus » a suscité l'intérêt des habitants rencontrés, son parcours a provoqué de multiples discussions. Une validation de la méthode en quelque sorte : une fois le problème bien identifié, il faut construire la solution en faisant appel aux idées et aux compétences de tous les acteurs concernés, des habitants aux  machinistes de la RATP, en passant par les urbanistes... Il faut, bien sûr, mener le débat jusqu'au bout et obtenir des résultats concrets. C'est ce qu'a, d'ores et déjà, fait la liste citoyenne en obtenant de la RATP l'augmentation de la fréquence du bus 122 dès le mois de mars. Un résultat à mettre sur le compte de la rencontre et de l'action avec des usagers de la Noue, des militants syndicaux de la RATP, le vice-président de la région en charge des transports, etc. Une mise en relation tout azimuth pour sortir des frontières du quartier ou de celle de la ville, à l'opposé de la division et de l'enfermement qui caractérisent les politiques menées jusqu'à présent à Bagnolet.

Créer du lien dans la ville, améliorer les possibilités de déplacement des habitants tout en faisant reculer le tout automobile, c'est de l'écologie concrète. Et ça fait du bien! Les dizaines de citoyenNES qui ont participé à cette action, n'ont pas boudé leur plaisir et se sont retrouvés avec d'autres, en fin d'après-midi pour un apéritif dans la salle des Coutures, décorée pour l'occasion. Présentation de la liste, nouvelles discussions, dans une ambiance festive. Décidément, une liste à suivre...

Tag(s) : #Problématiques écologiques

Partager cet article

Repost 0